Bonjour à tous,

Si vous suivez un petit peu mon actualité, vous savez sans doute que j’ai acheté une borne d’arcade auprès de RKLOK, comme expliqué en long et en large dans l’article Sega New Net City.

Ce personnage emblématique est bien connu dans le monde de l’arcade car énormément d’annonces conjuguant « borne japonaise » et prix relativement doux lui sont attribuées. J’ai profité de nos échanges sympathiques par mail pour lui proposer une petite interview afin d’en savoir davantage sur son parcours et ses motivations.

Les propos ci-dessous étaient initialement en anglais.

ShortCuT : Bonjour Ronnie, tout d’abord, pouvez-vous nous en dire davantage sur votre parcours de gamer ?

Ronnie : J’ai débuté en 1985 avec un MSX, un ordinateur offert par mes parents. Sur cette machine, j’ai découvert de nombreux classiques Konami comme Knightmare, Gradius, Zanac, Aleste et bien sûr Metal Gear. Ensuite, je suis passé au Commodore Amiga et plus tard au PC. Je n’ai jamais été attiré par les consoles de salon et j’ai par contre toujours aimé le style Shoot ’em up.

ShortCuT Comment en êtes-vous venu à importer des bornes massivement par container ?

Ronnie : Cette aventure a commencé il y a environ 10 ans quand j’ai récupéré mon premier ordinateur MSX dans un marché aux puces pour environ 10€ par pure nostalgie. J’ai eu un vrai flashback de 20 ans en arrière avec ce bel achat. C’est là que j’ai réalisé que je ne devais pas être le seul à ressentir ce type de nostalgie et j’ai envisagé de faire quelques affaires  pour compléter ma collection. Comme le MSX vient du Japon, j’ai trouvé un moyen de me le procurer directement là-bas ainsi que les jeux et accessoires afin de les revendre par ici.  J’ai rapidement étendu mes importations à Sega, Nintendo, PC-Engine et tous les autres jeux et consoles rétro venant du Japon. Un jour, un gars m’a demandé s’il était possible d’importer une « Sega New Astro » et c’est là que l’importation de bornes d’arcade a commencé. Je n’avais personnellement aucune expérience dans le monde de l’arcade, mais j’aime le style et le design de ces belles bornes et surtout l’énorme variété de shmups qui s’y trouve.

ShortCuT Grace à vous, de nombreux gamers disposent d’une borne japonaise et ce à un prix démocratique. Est-ce que cela vous apporte de la satisfaction personnelle ?

Ronnie : Vous savez, ce n’est pas un boulot à part entière mais simplement un hobby qui a pris des proportions inimaginables. Mon plaisir est de voir et d’acheminer une grande variété de bornes « Candy cabs » venant du Japon, et de donner l’opportunité à un tas de personnes d’en posséder une pour un prix raisonnable.

ShortCuT Vu votre position privilégiée, pouvez-vous nous dire s’il y a une augmentation ou au contraire une baisse de la demande concernant le marché de l’arcade et spécialement en Belgique ?

Ronnie : Oui, j’observe une demande croissante émanant de toute l’Europe.  Cela doit avoir un lien avec les prix que je pratique et les grandes disponibilités de mes bornes. J’agis comme une tache d’huile sur la scène arcade.

ShortCuT Vous le savez probablement, en Belgique l’arcade est morte… Est-ce que la situation est similaire aux Pays-Bas ?

Ronnie :  Oui, comme partout dans le monde, les consoles de salon sont définitivement plus populaires que les machines d’arcade depuis longtemps déjà. Même au Japon, l’arcade n’est plus ce qu’elle était.

ShortCuT Au vu de l’actualité et par curiosité, je me demande ce que vous pensez des jeux sur consoles et si vous attendez la prochaine génération (PS4/Xbox One)

Ronnie : Je pense que le souci principal avec les nouvelles consoles de jeux est qu’elles peinent à être originales. Les possibilités sont sans limites avec les technologies actuelles. Ça c’est une bonne chose ! Par contre, la plupart des jeux modernes n’ont pas la capacité de devenir des classiques et sont très rapidement oubliés. Mais ce n’est que mon avis de quadragénaire… 🙂

ShortCuT On imagine que vous avez testé un peu tous les modèles de bornes, alors finalement, quelle est votre favorite et pourquoi ?

Ronnie : Ma borne préférée est la Sega Astro. Son design et ses couleurs sont à l’origine du style « Candy Cab ». La « Jaleco Pony 3 » en seconde place. Par ailleurs, d’un point de vue purement technique, ce sont sans nul doute les « Sega New Astro » et « Sega New Net City » qui disposent toutes deux d’un écran de très bonne qualité

ShortCuT Avez-vous prévu d’élargir vos activités ? J’ai lu que vous importiez également pas mal de matériel japonais ? Est-ce possible de vous faire des demandes spécifiques ?

Ronnie : J’importe depuis toujours une grande quantité de consoles et d’accessoires, mais depuis 3 ans je me concentre principalement sur les bornes d’arcade.  Mon rêve pour l’avenir serait d’avoir une salle d’arcade où on pourrait organiser de gros événements gaming. Nous avons déjà tenté l’expérience avec beaucoup de succès et j’aimerais vraiment que ça soit régulier.

ShortCuT Dernière question, qu’est-ce que vous pensez de la Belgique (juste pour le fun) ?

Ronnie : Je suis allé à Bruges trois fois et j’aime beaucoup cette ville ! Nous n’avons aucun endroit similaire par ici. J’aime aussi beaucoup les bières, le chocolat et les frites ! Peut-être qu’il n’est pas malin de discuter de vos « Diables rouges », car en ce moment ils ne sont pas si mauvais comparés à notre propre équipe 🙂

Merci beaucoup à Ronnie pour sa proximité, son entouiasme et ma belle “New Net City” !

N’hesitez pas à lui rendre visite sur www.rklok.nl