Petite présentation à la Julien Lepers : Top ! Je suis un palmipède plein aux as. Je me balade sans futal malgré ma grande fortune. Je porte des petites lunettes rondes et un chapeau haut de forme. Le soir j’aime prendre un bon bain de pièces d’or au sein de mon coffre-fort. Je suis le plus grand boss de toute la ville. Je suis le plus puissant de tout Canardville. Je vaux des milliards en or et en dollar. Je suis … Je suis … Picsou ! (houhou). Si après ces deux dernières phrases vous n’avez pas encore commencé à chantonner le générique de cette série mythique, alors je ne peux rien faire pour vous, vous devriez passer votre chemin et retourner aux Pokémon. Si par contre vous avez tout de suite compris de qui je parlais, alors ce test est fait pour vous !

ducktales02

C’est la danse des canards (sur un air bien connu)

Il y a quelques mois, Capcom mettait à ébullition une partie de la rédaction en annonçant un remake de Ducktales. Souvenez-vous, le jeu original datait de 1990 sur NES et c’était une vraie petite pépite. Permettez-moi d’ailleurs de vous remettre le lien du test rétro de Lionheart Mike qui servira de piqûre de rappel : https://www.be-games.be/blog/2013/04/duck-tales-lhistoire-dun-canard-pas-comme-les-autres/ . Cependant, un doute persistait puisque c’est le studio Wayforward qui s’occupait de ce dépoussiérage, et vu le résultat du fameux Double Dragon Neon, on pouvait réellement craindre pour le croupion de ce pauvre Picsou

ducktales03

Pourtant, je ne tournerai pas autour du pot, Ducktales Remastered est un excellent remake. C’est simple, tous les ingrédients sont réunis pour que la recette soit réussie. Le choix graphique ne plaira peut-être pas à tout le monde mais les sprites en 2D animés avec fluidité sur un décor en 3D rendent le tout vraiment sympathique. Les développeurs ont également eu la bonne idée de garder les thèmes originaux qu’ils ont juste remis au goût du jour avec néanmoins toujours cette sonorité rétro qui viendra titiller votre fibre nostalgique. Les musiques et les sons sont un réel bonheur pour tous les fans.

ducktales04

Pour le reste, le principe demeure exactement le même qu’à l’époque. Au niveau du scénario, l’oncle Picsou tombe sur une carte au trésor et voit là une occasion de se remplir encore plus les fouilles. Du coup, aidé de Flagada Jones, Riri, Fifi, Loulou, Zaza ainsi que de Mamie Baba, il va se lancer dans une aventure qui le mènera aux 4 coins du monde et sur la lune, rien que ça. Comme dans l’original, vous pouvez choisir entre trois niveaux de difficulté ; si vous faites partie de ceux qui connaissent déjà le titre, n’hésitez pas et partez en difficile pour un challenge un peu plus pointu. Ensuite, à vous de décider dans quel ordre vous voulez parcourir les différents niveaux, tous terminés par un combat contre un boss.

Lire aussi :  [Online Corner #9] L’actu Xbox live

ducktales05

Ca vous embouche un coin (coin) ?

Le vieux canard blindé part donc à la recherche des trésors légendaires armé de sa fidèle canne à ressort. Un premier niveau inédit faisant office de tutoriel vous apprend à utiliser toutes les fonctions de celle-ci contre les frères Rapetou. Le saut-pogo peut soit être effectué comme jadis, en appuyant sur bas et le bouton carré pendant le saut, ou être réglé en mode automatique, auquel cas il suffira d’appuyer sur carré une fois dans les airs. Vous pouvez vous en servir pour tuer les ennemis, détruire des obstacles ou atteindre des plateformes situées plus en altitude. Le bâton de joie du vieux tonton vous permet aussi de frapper des objets comme des pierres ou des coffres, ou des éléments du décor comme des troncs d’arbre. Bref, l’outil multifonctions qui n’a rien à envier au couteau suisse de ce bon vieux Mac Givré.

ducktales06

Au niveau de la durée de vie, comptez aux alentours de 2h de jeu pour en faire le tour (l’original se torchait en 30 minutes, je le rappelle). Certaines surprises font toutefois leur apparition pendant le déroulement du jeu afin de surprendre un peu l’habitué qui part en terrain connu depuis le début. Ajoutons à cela qu’entre chaque stage, vous pouvez dépenser votre fortune dans une boutique pour acheter différents bonus comme des illustrations ou des croquis et que vous pouvez également réaliser un vieux rêve : plonger, tête en bas, dans la montagne de pièces d’or qui remplit le coffre-fort du vieux radin.

ducktales07

Canne you dig it !

Quelques regrets sont aussi à déplorer. Premièrement on aurait aimé voir les différents membres de la famille claquer du bec pendant les dialogues. Il est dommage de ne pas les voir réellement parler puisque les doubleurs originaux sont de la partie et que le travail sur les voix (en version originale) est très chouette. On regrette quand même l’absence de VF tant celle-ci était inimitable. A propos de ces fameux dialogues, on trouvera parfois le jeu un poil trop bavard, certaines discussions entre les différents protagonistes sont longues et pas toujours intéressantes mais rassurez-vous, on peut les passer en allant dans le menu adéquat. Mon dernier point négatif concernera le prix. A vous de voir si mettre 15€ dans un remake d’un titre qui a presque 25 ans ne vous dérange pas. Moi, personnellement, je trouve ça un poil (une plume ?) trop cher mais ma nostalgie a pris le dessus et j’ai craqué…

ducktales08