La licence totalement WTF de Capcom nous revient cette année (enfin, en 2014 en Belgique…) en exclusivité sur Xbox One. Le ton est un peu plus sombre, réaliste et le tout se déroule dans un monde ouvert gigantesque. J’ai assisté à la présentation et j’aime autant vous le dire directement : ça envoie du très lourd !

1001 façons de tuer du zombie, sous influence de préférence

5

S’il est vrai que le rendu à l’image est bien plus réaliste et sérieux que dans les épisodes précédents, le jeu n’a pas du tout perdu de son côté totalement décalé. Il est toujours possible de crafter des armes pour trouver encore et toujours de nouveaux moyens de tuer, voire défoncer, des hordes de zombies de la façon la plus drôle et inattendue possible. Capcom nous gratifie encore de nombreux clins d’œil liés à l’univers Street Fighter. Il sera par exemple possible de bricoler un truc avec un masque de Blanka et une batterie pour reproduire son attaque électrique emblématique. Je vous assure que je jubilais sur place en voyant ces possibilités qui flatte le retrogamer. Autre délire, vous avez un sabre laser de Jedi, du coup vous pouvez découper le rouleau compresseur du véhicule utilitaire pour le monter sur une Harley et partir broyer du zombie en chantonnant « je n’ai peur de personne, en Harley Davidson Woing Woing » Avouez que ça fait sens … 🙂

Lire aussi :  Gamescom 2020 : le salon aura lieu, mais… en ligne

De la vraie next-gen mais pas un vrai framerate

1

DR3 a tout d’un jeu next-gen : Open World, utilisation d’une tablette tactile en complément, graphismes à couper le souffle. Les effets de lumières et le détail des textures produisent une atmosphère crédible jamais vue sur console. J’ai par contre constaté de nombreuses baisses de framerate qui viennent entacher ce tableau si parfait…. Peut-être qu’une optimisation de dernière minute ou le cloud pourra solutionner cette lacune… Espérons qu’à ce titre, les consoles n’empruntent pas le même chemin que les générations précédentes et arrêtent de vouloir pêter plus haut que leur cul pour nous fournir en permanence des jeux qui rament.

Une exclusivité attrayante qui peut faire la différence.

2

J’ai été scotché du début à la fin de la présentation face à ce jeu sublime aux possibilités infinies… Avec la mode des zombies, le jeu devrait rencontrer un gros succès et pourrait même faire pencher la balance en faveur de la Xbox One.  Les jeux next-gen réellement impressionnants se comptent sur les doigts de la main et celui-ci en fait forcément partie.  Vivement novembre que l’on en sache un peu plus.

ShortCuT

 

https://www.youtube.com/watch?v=l6pSP6jyibU