Parmi les bornes d’arcade disponibles, Sega a l’habitude de sortir du lot et de se démarquer avec des machines de légende. Si le prénom Naomi vous rappelle surtout les frasques de la ravissante Miss Campbell dans les années 1990, tout bon gamer se doit d’être recentré et se focaliser sur l’homologue japonnais de la belle “top-model” afro-américaine, j’entends pas là, la Belle est tout aussi farouche : Sega Naomi.

Naomi signifiant “New Arcade Operation Machine Idea”… mais en japonnais, Naomi se traduit par beauté… tout un programme!

Technique

Le système Naomi dispose d’une architecture très proche de celle de la console Dreamcast : un microprocesseur Hitachi SH-4 à 200 MHz, un processeur graphique PowerVR Series 2 GPU (PVR2DC) et un processeur sonore Yamaha AICA. Toutefois, elle est dotée deplus de mémoire vive et de mémoire vidéo (deux fois plus que la Dreamcast). Les jeux sont stockés sur une cartouche (ou un GD-ROM par la suite).

Un interrupteur permet de changer la fréquence d’affichage de 15 à 31 kHz, afin de permettre aux exploitants d’utiliser le Naomi dans toutes leurs bornes répondant au standard JAMMA (un convertisseur jamma-jvs est alors nécessaire), qui sont équipées d’écrans 15 kHz (ou 15/24).

La Sega Naomi, grande soeur de la Sega Dreamcast, va connaître un destin bien plus glorieux que son homologue de salon. De fait, les jeux sortis entre 1998 et 2003 sont des références absolues dans le monde de l’arcade et au-delà. Virtua Tennis, The House of the Dead 2 ou encore Zero Gunner 2 sont des exemples explicites.

Mon WIP

J’ai donc récemment ramené ma 5ème victime… une Sega Naomi! En état correct, elle était équipée d’un panel 3 boutons/player et du jeu Virtua Striker 2000. Bien que ce jeu me stimulait depuis deux lustres, j’ai décidé de remplacer le système d’origine par une XBox 360 afin de jouer en VGA à Virtua Fighter 5 et SF4!

Lire aussi :  Castle Of Illusion starring Mickey Mouse

Présentation en images du tableau des charges et évolution de la belle :

  • Voici la photo du vendeur, en attendant le début du chantier…
    naomi01-300x300-8820364
  • 1ère étape : me procurer une 360 avec HDD… mettre de coté et laisser reposer… Elle viendra donc remplacer le bien peu discret Virtua striker Naomi
    naomi02-300x300-9218835
  • 2 hacks manettes filaires de XBox 360 :
    naomi03-300x300-6623360
  • Nettoyer la borne, frotter, astiquer et se battre contre les tâches de cigarettes presque inévitables… dignes stigmates d’une utilisation acharnée et nerveuse! A cet effet, la première surprise concerne les outils à utiliser! En effet, pour ouvrir la borne, il faut utiliser des clés Torx… faciles à trouver dans les magasins de bricolage.
  • Remplacer l’overlay panel + ajouts de 12 boutons + 2 start… Dans ce cas, le grand jour commence toujours par une salutation flatteuse du facteur accompagné de son petit colis 🙂
  • Repeindre la partie supérieure de la borne en noir… Bien que cela dénature le maquillage originel de la Borne, j’avais envie de lui donner un petit coup de fouet et de lui souligner le regard d’un bon coup de high-liner! Hérésie ou coup de génie… allez savoir! Pour cela, démonter, poncer, peindre et remonter…
  • J’ai également du remplacer le néon supérieur, intégrer la 360 et faire tous les branchements. Easy peacy!
    naomi12-300x300-1239236
  • En ce qui concerne la partie supérieure du panel, appelée instruction card, je bricole un document adapté à l’effigie de Street Fighter…
  • Et enfin, j’installe la Miss parmi ces amies de jeu et je m’adonne à des parties endiablées de Street Fighter 4 pour le plus grand plaisir de mes sens!