guacamelee

Tu as le torse velu, le slip moulant et la lutte mexicaine n’a aucun secret pour toi ? Ta bouffe se compose essentiellement de tacos, d’enchiladas et de guacamole ? Tu es plus fan du sergent Garcia que de Matt Pokora ? Alors n’hésite plus une seconde et lance une partie de Guacamelee ! Autant te le dire tout de suite, c’est une grosse baffe qui va t’arriver droit dans la tronche !

guacamelee-playstation-3

Juan, un Mexicain comme les autres.

Juan, un type sympa à la carrure étonnante va être entraîné, malgré lui, dans le complot de l’infâme Calaca et de sa team de vilains. Ce dernier prévoit de régner sur le monde en profitant du Dia de Los Muertos (le jour des morts) pour accomplir une étrange prophétie. Afin d’atteindre son but, il a besoin d’enlever la fille d’El Presidente qui se trouve être aussi la meilleure amie de Juan. Bien décidé à la récupérer, il enfile son masque et devient luchador !

Go Lucha Go !

En tant que lutteur novice il va devoir apprendre toutes les techniques possibles. De la simple mandale au coup de tête en passant par l’uppercut, tout est bon pour se débarrasser des squelettes et autres monstres bizarres qui vont tenter de vous barrer la route. Mieux encore, il est possible de les enchainer  pour faire des combos dévastateurs en faisant attention toutefois de ne pas utiliser toute sa jauge d’endurance.

guacamelee-playstation-3

cela ne vous rappelle rien?

Cela nous donne des affrontements exigeants qui vont demander pas mal de dextérité et de dynamisme, parfois contre une dizaine d’ennemis simultanément. Pour progresser, il faudra utiliser certaines de vos techniques à des endroits bien précis,par exemple exploser un mur bleu avec un coup bien particulier qu’on obtiendra à un certain moment de l’aventure.

Tout cela nous rappelle le système de progression de Metroïd. Guacamelee  va d’ailleurs piocher pas mal d’éléments de gameplay au titre de Nintendo. Citons par exemple la « morphing ball » de Samus qui devient ici une possibilité de se transformer en poulet pour se faufiler là ou le très musclé Juan ne pourrait passer. Le gameplay va prendre une dimension supplémentaire au moment où on apprendra à voyager entre le monde des vivants et celui des morts.

guacamelee-playstation3

a moi le coup du coq !

Du coup, chaque endroit du jeu change et il va falloir jongler entre les deux mondes pour continuer sa route. Certains passages vont vous demander beaucoup de patience et pas mal de tentatives pour les surmonter, il y a donc un véritable challenge qui s’offre à vous et pour ça aussi, on applaudit la prestation.

Le titre de Drinkbox empruntera également des éléments à des titres comme Zelda ou Castlevania. En  tant que gamer, on ne peut qu’apprécier le geste mais la plupart des mouvements que l’on apprend manque d’originalité, on reste dans le classique du genre avec le double saut, le pouvoir de courir sur les plans verticaux ou la possibilité de prendre appui sur les murs. Les duels contre les différents sbires de Calaca vont également faire appel à votre doigté. Il faudra étudier leur pattern et contre-attaquer au bon moment pour causer des dégâts. Le tout avec une difficulté croissante au fur et à mesure du scénario.

guacamelee10

Calaca, le vilain de l’histoire…

 

Super Dynamic Cooking Time !

Là où Guacamelee brille d’excellence, par contre, c’est dans sa direction artistique. Le monde est vraiment original, les différents personnages ont un look cartoon qui ne déplait pas du tout et les animations sont fluides et réussies.  Mention spéciale aux musiques qui sont juste splendides.

guacamelee-playstation3

Juan aura meme la possibilité de se transformer en poulet.

Les percus, la guitare et les cuivres nous amènent une ambiance vraiment particulière et il ne manque que le soleil et la chaleur pour vraiment se croire au Mexique devant un groupe de mariachis. De plus, les développeurs ont inclus des références à des tas d’autres titres, que ce soit dans les décors ou dans les événements qui se produisent. Citons par exemple Minecraft, Megaman, Super Mario Bros, Space Invaders et plein d’autres ! On s’amuse même à les chercher pendant la partie ! Ces clins d’œil ne manquent vraiment pas de charme et ajoutent encore une touche d’humour supplémentaire à ce petit bijou.

 

A donde esta la mama de Pedro ?

guacamelee-playstation-3

certaines sequences vont vraiment vous donner du fil a retordre.

Pour venir à bout du scénario il faudra compter une dizaine d’heures. Ajoutez à cela quelques quêtes annexes, la recherche de tous les trésors une fois tous les pouvoirs obtenus, les orbes cachées dans des niveaux qui vont réellement vous donner du fil à retordre et on arrive à une bonne quinzaine d’heures de plaisir. Notez également qu’un mode difficile se débloque une fois le dernier boss vaincu, qu’un mode co-op est également disponible en local et que le cross-buy est possible avec la Vita. Honnêtement, pour un jeu disponible sur le PSN au prix de 10€, c’est tout à fait honorable et Guacamelee mérite vraiment qu’on s’y attarde ! Pensez-y !

La conclusion d’un Stoney macho et masqué :


Drinkbox Studios nous livre un nouveau jeu de plates-formes étonnant et complètement barré. Guacamelee est du genre à laisser des traces dans la mémoire des joueurs comme le bon chili con carne laisse des traces dans le slip, qu’on se le dise !

http://www.youtube.com/watch?v=JBChxYmCxwE

 Un grand merci à : Lordsuprachris pour la correction