racerroom_logo

Simbin-studios-logo2013, année de la simulation automobile sur PC. Non pas que nous n’ayons rien eu à nous mettre sous la dent avant, bien au contraire, mais 2013 sera l’année ultime, l’aboutissement de plusieurs années de travail pour certains studios et au final, quelques simulations vont tout simplement vous exploser la rétine et accessoirement les bras qui tiennent fébrilement ce volant qui vous sert d’interface utilisateur! Et bien oui, jouer à une simulation automobile sur PC, c’est complément différent que de jouer à un jeu comme Forza Motorsport ou à un Granturismo, qui n’ont de simu que le nom 😉 Cette année, la fournée s’annonce de tout premier choix, entre les simulations hyper réalistes, celles qui sont photo réaliste et celles qui vous proposent une expérience communautaire hors normes, il y en a décidément pour tous les goûts! Asseto Corsa, Iracing, Rfactor2 (qui sera l’objet d’un prochain test), Project Cars ne sont que quelques-uns parmi tant d’autres! Mais le titre qui va nous intéresser ici n’est autre que le dernier bébé de Simbin, à savoir Raceroom Racing Experience. Un tournant pour les Suédois dans le monde hyper concurrentiel de la simulation automobile PC. Une approche différente qui doit apporter, selon eux, une nouvelle vision de la liberté de choisir ce que l’on veut quand on le veut. Simbin, parce que nous le valons bien!

06 RaceRoom-Racing-Experience-gameplay

Simbin, la Suède c’est le paradis

C’est l’un des plus gros studios de développement de simulation automobile sur PC (et accessoirement Xbox360). Fondé en 2003, il nous aura offert depuis des jeux tels que GTR1 et 2, Gt Legends, la série Race (Race Pro, Race 07 et ses variantes) et enfin Raceroom. Que des grands noms bien connus de la communauté PC et pour cause, ce sont tous d’excellents softs avec un aspect communautaire extrêmement développé.  Les jeux ont un contenu énorme, que ce soient les addons sortis officiellement ou les skins et autres circuits fournis par la communauté. Car c’est ce qui fait la force de leurs jeux, tout y est ouvert et il est tout à fait possible de modifier la moindre petite chose du moteur du jeu. On se retrouve alors avec des packs de nouvelles voitures, de nouveaux circuits voire de mod(ification) complet tel que power and glory 3.

Raceroom, shut up and take my money! (ou pas):

Mais revenons au jeu qui nous intéresse pour le moment, à savoir le dernier né, Raceroom. Ce jeu est en fait une nouvelle façon de voir la simulation automobile. À l’image des Free To Play, Raceroom est un Free To Race. Le principe ? Vous offrir deux circuits et quelques voitures, un accès au leaderboard afin de comparer vos meilleurs temps et… c’est tout! Oui vous avez bien lu, on pourrait appeler cela une démo que ça signifierait la même chose. Mais là ou Simbin veut changer la donne, c’est que vous avez en fait accès à un marché en installant Raceroom. Un marché qui vous permet de composer votre jeu comme bon vous semble! Vous êtes plutôt GT, plutôt oldies ? Pas de problème, vous pouvez acheter l’un ou l’autre pack correspondant à vos goûts.

Vous êtes plutôt circuits allemands ou vous ne jurez que par les décors transalpins ? Là encore, aucun souci, il suffit de cliquer et d’acheter selon vos désirs. Et c’est là, à mon sens, que Simbin tient le paradoxe de cette année 2013. L’idée est juste géniale, mais la mise en oeuvre est décevante. En effet, j’ai déjà pu pester maintes fois contre certains jeux qui vous obligeaient à devoir vous taper tout un tas d’épreuves dans beaucoup de catégories différentes afin de progresser, et ce même si vous n’aimiez pas vous retrouver au volant d’une GT ou d’un bolide de f3000. Ici vous composez donc votre jeu comme bon vous semble. Mais, quand on connaît le prix d’un jeu complet sur PC, qui tourne aux alentours  des 40 euros, quand on connaît l’historique des jeux Simbin sur PC avec, comme je vous l’ai dit, plutôt la possibilité de tout modifier et de télécharger des modifications complètes de votre jeu, des voitures et de nouveaux circuits, on se dit qu’au final la démarche de ce grand nom de la simulation automobile PC n’est pas si géniale que ça. Il est en effet tout à fait possible d’arriver à des sommes folles si comme moi, vous êtes un acheteur compulsif et que vous aimez les bolides de tout type. Surtout que les Suédois n’utilisent pas le terme Euro ou Dollar pour vos achats mais bien vRP. Pour mieux faire passer la pilule ?

Game 2013-05-27 11-09-50-89 521654_520193511370501_790485869_n


500 VRp = $ 6,47 USD
Un petit exemple concret sur la base du dernier calcul que j’avais fait (les prix sont sujets à variations, promos, etc.) :

1100 VRp = $ 12,95
2000 VRp = $ 21,59
5000 VRp = $ 51,83

McLaren MP4-12C GT3: 329 Vrp
McLaren-Mercedes SLR 722 GT: 279 Vrp
Circuit Park Zandvoort: 399 Vrp

Toutes les voitures: 63,13 euros

Tous les circuits:  30,37 euros

Pour un total de 93,50 euros ! Et quand on sait que des packs arrivent régulièrement, on se demande vraiment quel est l’intérêt, quand on est fan de simulation, de craquer pour Race Room… On pourra donc constater que ça peut très vite grimper dans le montant alloué et que nous allons avec ce jeu à l’opposé de ce à quoi on nous avait habitués jusqu’alors. On pourra tout de même noter que Simbin propose régulièrement des events afin de tester gratuitement les nouveaux packs, et insiste sur le «try before you buy», c’est déjà ça.

Combien de chevaux dans le moteur?

Inutile de tourner autour du pot: c’est beau et ultra fluide. Sur un core i5/i7 et équivalent chez AMD, vous jouerez sans aucun problème en 1080p 60 fps constant pour peu que vous ayez une carte graphique moyen de gamme. Mais comment est-ce possible? Et bien nos chers vikings ne se sont pas vraiment foulés en fait, ils nous ressortent le vieux et célèbre moteur, le isiMotor2, rebaptisé pour l’occasion Immersidrive. C’est exactement le même  que celui utilisé pour leurs précédentes productions, créé en 2005 par Image Space Incorporated mais remis au goût du jour. Alors certes, on pourra crier au scandale, mais il faut avouer que c’est loin d’être moche et qu’il fait toujours aussi bien son boulot même en 2013. Il y a plus beau mais après tout, pour un jeu «gratuit», c’est tout à fait dans les normes. Le support du multi écran (3) est toujours d’actualité, la 3D (essayée avec Nvidia Vision2) marche très bien aussi. Un bonheur quand on conjugue le tout ! Note tout particulière pour le menu: allô mais allô quoi, t’es Suédois, tu t’appelles Simbin et tu as pas d’interface digne de ce nom en 2013 ? Mais c’est quoi cette grosse roue verte et ce bordel dans les menus ? Un vrai parcours du combattant pour tout configurer et s’y retrouver. C’est bien dommage.

Game 2013-05-27 11-11-06-23 Game 2013-05-27 11-10-00-66

La communauté de l’anneau

C’est justement là que le bât blesse. Le jeu étant toujours dans une sorte de version BETA (mais le terme a disparu de l’écran d’accueil), il n’y a tout simplement pas de mode multijoueur online (option grisée) ni de possibilité de courir contre d’autres pilotes même mus par l’intelligence artificielle. Il y a juste vous et le chrono que vous pouvez heureusement partager via le fameux Leaderboard. Cela reste une maigre consolation tout de même, surtout quand on connaît, encore une fois, le passif de Simbin. J’espère sincèrement que le mode multijoueur arrivera très prochainement. Il se dit que l’éditeur n’a tout simplement pas sorti le multijoueur car il est en cours de développement et qu’il va être complètement revu et refait de zéro, avec des promesses assez intéressantes. Mais comme le dit un certain proverbe suédois, grand-mère sait faire du bon café, grand-père est mort empoisonné, wait and see donc. Il est à souligner que des compétitions font souvent leur apparition sur les différents circuits et qu’un classement mondial est établi. C’est excellent mais on veut quand même le multi!

RaceRoom-Racing-Experience-New-Promotional-Video-Content-Preview-600x300 Game 2013-05-27 11-10-26-22

Do you feel my tralala?

Et sinon, ça donne quoi les sensations ? Et bien c’est là que ça coince aussi à mon avis. On se retrouve avec un jeu qui se veut tellement accessible que les sensations sont proches de ce que l’on peut ressentir dans un Nfs Shift ou, dans une moindre mesure, les pseudo-simulations que sont les Granturismo et Forza motorsport (lynchez moi, j’aime ça !). Ça ressemble à une simu, ça sent la simu, mais ça n’a pas du tout le goût ni la saveur de la simulation. L’arrière de la voiture se comporte très bizarrement et le volant est «léger» en toute circonstance. On ne ressent pas vraiment de différences de catégories et on n’a pas l’impression de piloter. On est à mon humble avis très loin de l’excellence à laquelle on était habitué avec ce développeur. Est ce pour autant mauvais ? Non loin de là, avec un volant tel que le Thrusmaster  T500 Rs et sa merveilleuse boite de vitesses à 7 rapports en H, un logitech G25/27 ou tout autre «bon» volant, on en a quand même pour son argent (0 balle quoi) et pour peu que l’on joue en vue cockpit, les sensations deviennent grisantes et on s’amuse et ça c’est le principal. Sachez aussi que la manette Xbox 360 est bien gérée. En sortant son jeu sur la plate-forme Steam, Simbin ne s’est pas trompé et donne accès à ce type de jeu au plus grand nombre et il fallait bien adapter en fonction. Bon à savoir: il existe tout de même deux modes de pilotage: le Real mode et l’Amateur mode. Pas vraiment de différence au niveau comportement physique du véhicule, juste au niveau des aides à la conduite. Le must c’est que le mode Real est devenu payant à 99vRP. Non ce n’est pas une blague, tout se monnaie mon bon Monsieur !

http://www.youtube.com/watch?v=lK_9NFDb89c

Conclusion de Trunks, qui aime la Suède

J’ai l’impression qu’en sortant RaceRoom, Simbin a voulu jouer la carte de l’accessibilité. Un jeu faussement gratuit qui surfe sur la mode du Free To Play. Le jeu se retrouve donc sur Steam, idéal pour se faire connaître par le plus grand nombre. Malheureusement, en faisant cela et en changeant de direction, ils se coupent de ce qui a fait leur succès et de leur communauté qui risque de se tourner vers des jeux aussi prometteurs que le fameux Assetto Corsa. Alors pour conclure, j’aimerais dire merci à Simbin d’essayer de nouveaux concepts et de rendre accessible à tous la simulation automobile mais sortez nous vite un GTR 3 avec un nouveau moteur et tout votre savoir-faire légendaire ! Vous nous manquez terriblement et la concurrence est rude en 2013. En tous les cas, c’est une approche intéressante pour peu que l’on aime le concept du free to play ou plutôt le pay to play a little more.

Lire aussi :  [BDJ-#5] Soda Display :Supermarché et retrogaming