On a tous nos petites préférences sur le salon Gamescom et moi de mon côté, ma curiosité a été piquée au vif par les nouvelles consoles Androïd qui inondent le marché. J’ai pu tester brièvement les derniers bijoux de Madcatz et Nvidia et voici mes impressions à chaud.

Petites consoles, grandes ambitions

Je persiste à croire qu’une console ouverte, sous Androïd, à petit prix, pourrait devenir le partenaire idéal des développeurs de jeux indépendants et proposer une réelle alternative intéressante à mettre sous notre TV ou dans notre poche. La Ouya était ambitieuse mais la misérable manette et les nombreux soucis reportés pas les early-adopters auront eu vite fait de me refroidir totalement. Avec Madcatz et Nvidia aux commandes, c’est l’assurance d’avoir du matériel de qualité. La Mojo joue la carte de la console Androïd ouverte et accessible tandis que la Shield propose une alternative haut de gamme, embarquant les composants dernier cri et un écran de qualité permettant de streamer ses jeux PC.

Madcatz Mojo : une bonne base perfectible

Madcatz nous a conviés à une charmante soirée mardi dernier et j’ai tout de suite remarqué la console « Mojo ». Reliée à un écran de 47 pouces, on pouvait voir tourner le jeu de jet-ski « Riptide 2 » dans une HD resplendissante qui n’avait pas à pâlir devant les PS360. La manette reprend le design des célèbres pads « MLG Pro Gaming » dont nous vous avions déjà vanté les mérites et dispose des connectiques classiques : USB/HDMi/Ethernet/… Le menu est très perfectible, pour ne pas dire moche,  mais permet déjà de manipuler la console à l’aide de la manette ou d’une souris. Les jeux présents lors du show sont bien connus des habitués d’Androïd et tournaient parfaitement. Les ambitions autour de ce produit me semblent un peu floues mais ça demeure, pour l’instant, la meilleure alternative à l’Ouya.

Lire aussi :  Doom 3 BFG : Trilogie d’un monument

Madcatz Mojo Controller

Nvidia Shield : Pgm, même aux chiottes

Pour un prix qui risque d’en rebuter plus d’un, 350 euros, Nvidia propose une console portable qui en impose et reprend totalement le design réputé des manettes Xbox. L’écran intégré affiche une belle résolution et sur l’appareil de démo on a pu voir Sonic 4 épisode 2 ainsi qu’un Mario Kart-like qui s’affichait dans une 3D resplendissante sans le moindre lag. Nul doute que la console en a sous le capot ! Un store intégré propose des jeux dédiés à l’appareil pour de petites sommes et il sera possible de streamer les jeux pc compatibles ( je n’ai pas pu tester). Les sticks, les boutons et l’ensemble sont de très bonne qualité. Encore heureux, me direz-vous, à ce prix-là. J’ignore encore à qui s’adresse ce genre de produit, en-dehors de Trunks, mais je suis impatient d’en savoir un peu plus.

Un nouveau marché viable ?

Ma conclusion se fera sous forme d’une  question ouverte à laquelle je vous invite à répondre. De mon côté, j’ignore si les gens ont une attente vis-à-vis de ce genre de produit …. Mais je n’aurais jamais misé sur le GSM pour le jeu et encore moins sur les tablettes… je vais donc m’abstenir cette fois-ci et observer l’accueil du public.

C’est en tout cas très chouette de voir les constructeurs tenter d’innover et de créer de nouvelle machines faces aux mastodontes du secteur pour notre plus grand plaisir.

Merci Madcatz et Nvidia

ShortCuT