L’année dernière, le Game Director de WRC3, Sébastien, nous avait tellement bien vendu son bébé en preview, qu’on avait été très déçu de la version finale. Cette année ils reviennent avec un 4ème épisode prometteur. C’est avec un regard rempli de méfiance que nous avons abordé la preview cette année.

Un vrai jeu de rallye

Contrairement aux autres titres du genre qui ont tendance à perdre un peu le cap, WRC mise tout sur le fait de proposer la simulation de rallye la plus réaliste possible. Exit les modes « funny » pour ratisser large, ici on parle de conduite, de spéciales, de chronos, de temps scratch, de bruit et de contre-braquage. Le jeu dispose en outre de toutes les spéciales du circuit mondial ainsi que tous les constructeurs participants. Les nouveaux bolides de Hyundai, qui intégrera le championnat WRC l’an prochain, ont d’ailleurs été intégrés en exclusivité.  Encore de grandes ambitions qui, je l’espère, se refléteront dans le jeu.

À l’écoute de leur public

Une chose m’a frappé durant la présentation : Milestone semble vraiment à l’écoute de son public. Ils ont tout d’abord mis le paquet sur la prise en charge de l’ensemble des volants du marché. C’est super important car pour ce genre de jeu orienté simulation, il est tout bonnement impossible d’y jouer convenablement avec une manette…. Les sensations de retour de force et de vibrations du volant me semble indispensables pour parvenir à maintenir le cap sans les assistances automatiques. Le jeu gère même les boites de vitesse en H et les volants à 900°, voilà une info qui devrait faire plaisir à Trunks. Les sensations de conduites ont été optimisées à l’aide de pilotes professionnels et Milestone a pu obtenir, pour la première fois, les informations techniques confidentielles des constructeurs du marché. Tout ça pour vous proposer une expérience de jeu des plus réalistes, c’est vraiment le mot d’ordre.

Lire aussi :  Deus ex Human Revolution

Les PS360 poussées dans leurs derniers retranchements

Le jeu souffre évidement de la comparaison avec les autres jeux de bagnoles du salon tournant sur console next-gen… Cependant, le rendu n’est pas désagréable et, chose très importante pour moi, pas de baisse de framerate constatée. La modélisation des voitures est saisissante, il n’y a pas le moindre pixel de travers.  Les décors disposent d’un peu plus de détails, il y a notamment plus de spectateurs pour renforcer cette ambiance réaliste. Le jeu propose de s’affronter en ligne ou en local, toujours au tour par tour. Seul bémol, les temps de chargement un peu longs.

La version Vita devrait être à la hauteur des versions PS360. Milestone nous assure que cette année, ils maitrisent vraiment bien la portable de Sony.

On évitera les conclusions hâtives cette fois-ci mais le jeu semble vraiment bon. Pour la version next-gen, il faudra patienter jusqu’à l’année prochaine … En attendant, j’invite tous les amateurs de rallye à essayer ce quatrième opus.

ShortCuT