test

Critiques One-Piece-Unlimited-World-Red-Logo

Publié le 30 juillet 2014 par Lionheart_mike

1

One Piece Unlimited World Red, le pirate élastique est de retour !

Comme je vous l’indiquais dans l’un de mes précédents tests, je suis tombé sur One Piece un peu par obligation en testant le jeu One Piece Pirate Warriors 2 sur PS3. J’avoue que l’univers décrit par Eiichiro Oda ne m’avait absolument pas convaincu de prime abord, je trouvais l’histoire un peu banale en comparaison avec les pointures telles que Naruto, Saint Seiya ou encore DBZ.
Bien sur, je me trompais lourdement, One Piece se révèle être un animé de choix avec une histoire profonde, amusante et remplie de rebondissements.
Tel est One Piece, l’aventure de Luffy au chapeau de paille et de son équipage. J’invite vraiment tout le monde à s’y intéresser et à regarder cette série malgré le nombre assez impressionnant d’épisodes.

Encore une fois, une histoire originale

Encore une fois, Eiichiro Oda récompense la fidélité des joueurs à son œuvre en proposant une aventure inédite avec deux personnages totalement inventés de toute pièce rien que pour ce jeu.
Tout débute par une introduction sur les chapeaux de roues durant laquelle la Marine se prend une raclée monumentale par d’anciens membres influents de sa propre organisation. Les simples soldats sont perplexes à l’idée de voir Aokiji, le très célèbre ex-amiral de la Marine et Smoker faire équipe pour détruire un régiment entier.
C’est à ce moment-là que Redfield alias le « comte rouge », un ancien pirate emprisonné depuis un long moment à Impel Down décide de se montrer. Cet ancien corsaire fraichement échappé de la prison sous-marine va tenter à nouveau de devenir le seigneur des pirates.

one-piece-unlimited-world-red-nintendo-3ds-1403880996-117Après cette intro, on embarque sur le Sunny pour retrouver Monkey D. Luffy et son équipage en route vers de nouvelles aventures, accompagnés d’un raton laveur du nom de Pato (l’autre personnage inédit). Ils font escale sur une île dont la cité principale semble être dans un piteux état avec ses boutiques et ses rues désespérément vides.
L’équipe décide donc de se séparer pour tenter d’en savoir un peu plus sur cette île. Luffy accompagné du raton laveur Pato se voient téléportés sur Punk Hazard, un endroit bien connu des fans. Pendant ce temps, les autres binômes de l’équipage sont attaqués à tour de rôle par des visages familiers et finissent par être tous capturés.
La première mission du jeu consiste donc à retrouver son équipage en parcourant un scénario inédit qui prend appui sur une redécouverte des différents lieux rencontrés (Skypéa, Mont Corvo, Drum,…) dans le manga officiel.
Le seul bémol a cette structure scénaristique est l’immense risque de se voir gâcher une bonne partie de l’intrigue de la série par la faute d’éléments qui sont dévoilés ci et là pour faire avancer l’histoire. C’est dommageable mais difficilement contournable pour les développeurs tellement le scénario de One Piece se montre riche en rebondissements. Donc si vous souhaitez éviter de vous faire « spoiler », je vous déconseille d’avancer dans l’aventure trop rapidement et de vous bander les yeux pendant les cinématiques.

Transville, la cité sous développée.

one-piece-unlimited-world-red-nintendo-3ds-1403880996-155Dès que la première mission est bouclée, on a enfin la possibilité de découvrir la cité faisant office de hub général à notre aventure.
On est directement convié à devenir l’architecte de la renaissance de la cité. Au fur et à mesure de l’aventure, on est amené à consulter la tenancière de l’auberge qui vous proposera des nouveaux bâtiments, offrant des nouvelles fonctionnalités à la ville (hôtel de quêtes, restaurants, pharmacies,…). Bien sur les premières constructions sont très simples à faire, deux bouts de bois, un paquet de clous et c’est dans la boite mais au fur et à mesure de l’évolution dans le scénario, il sera nécessaire de rassembler des dizaines de matériaux pour terminer les différents autres bâtiments.
Astucieusement présenté, cet aspect du mode histoire reste très prenant car il permet de découvrir le scénario à son rythme et de ne jamais être vraiment bloqué sur l’une ou l’autre construction, mis à part certaines constructions avancées qui demandent quelques aller / retour à gauche et à droite, sans toutefois être vraiment dérangeant.

Des activités pour tous les goûts !

Ce nouveau jeu One Piece permet de varier les plaisirs en proposant trois types de gameplay différents.
En premier, il y a l’exploration et la reconstruction de la cité qui demandent un minimum de patience pour récupérer tous les matériaux nécessaires.
En deuxième lieu, One Piece oblige, il y a les combats, omniprésents dans la série. Ces combats sont vraiment bien introduits dans le jeu. On distingue deux types de batailles, les batailles royales et les combats de boss.

Et en guise de dessert, le soft nous propose plusieurs activités sous la forme de mini jeu d’adresse. On a rapidement accès à la pêche et à la chasse aux insectes dès l’achat d’une canne à pèche et d’un filet à papillon. Mais au fur et à mesure que la ville se développe, on pourra débloquer plusieurs minis jeux tels que la chasse aux ballons ou un jeu qui n’aurait rien à envier à nos chers « Game and Watch », le tout basé sur l’univers de One Piece.

Au cœur des combats.

one-piece-unlimited-world-red-nintendo-3ds-1403880996-141Pour faire évoluer le scénario du jeu, il faudra passer par la case des combats.
À chaque sortie de la cité, on est convié à former une équipe de trois personnages parmi les neuf héros de l’aventure, les personnages inédits n’étant pas jouables.
Il faudra bien choisir son équipe pour compenser les forces et les faiblesses de chaque membre de l’équipage du chapeau de paille. Par exemple, Usopp, le sniper du groupe, est faible au corps au corps mais se montre une véritable machine de guerre à distance raisonnable. L’idéal sera donc de former une équipe homogène.
Le fait de choisir trois personnages permet de varier les plaisirs durant les combats car chaque héro est disponible d’une simple pression sur l’écran du bas de la 3DS.
A l’instar des autres jeux One Piece, chaque personnage possède un niveau d’expérience qui augmente au fur et à mesure des victoires sur les adversaires, plus un personnage évolue, plus il a accès à des nouvelles techniques spéciales qui peuvent être combinées avec les autres membres du trio pour vider complètement une zone de combat.
Chaque « monde » se termine par un combat contre un boss qui mélange scènes de combats classiques et scènes de QTE (assez simples mais efficaces pour mettre dans l’ambiance).
Les combats se montrent assez dynamiques et le challenge est au rendez-vous au fil de la progression dans l’histoire.
Bien sûr, pour rester fidèle à toutes les adaptations vidéoludiques de la saga du pirate au chapeau de paille, les combats restent assez proches de ce que l’on a pu voir dans les Dynasty Warriors avec un gameplay de type Muso (un seul contre plein d’ennemis en même temps). Comme dans les autres épisodes, ce type de gameplay peut finir par lasser car il peine à se renouveler sur le long terme, la bonne idée de contrôler plusieurs personnages à la fois permet de varier un peu les plaisirs.

Un autre ajout de taille pour varier les combats vient avec le tout nouveau système de « mots ». Tout amateur de la série animée (et du manga) sait que chaque personnage possède sa petite phrase magique. Ganbarion a eu la très bonne idée d’intégrer ces fameuses phrases fétiches au gameplay des combats.
En résumé, chaque personnage possède, un mot ou une phrase type qui peut booster l’une ou l’autre attaque, redonner des soins à l’équipe ou encore faire monter d’un coup les statistiques d’attaque / défense de l’un ou l’autre protagoniste. Tout comme les niveaux des personnages, ces mots évoluent au fil de l’aventure et vers la moitié du jeu, on débloque un PNJ qui va nous permettre de donner encore plus de puissance à ces paroles en échange de plusieurs objets « rares ». Cette étape est quasiment obligatoire pour mettre au tapis certains adversaires dans les tous derniers chapitres du jeu.

Petit bonus européen !

one-piece-unlimited-world-red-nintendo-3ds-1403880996-102Nous sommes bien souvent logés à la mauvaise enseigne en ce qui concerne les jeux vidéos basés sur des mangas plus ou moins célèbres. Bien que la tendance commence à s’inverser de plus en plus (le cas des jeux DBZ qui sortent d’abord en Europe puis ensuite au Japon) , nous recevons souvent les jeux bien en retard par rapport à leur sortie nipponne. Il n’est pas rare qu’au moment ou le jeu débarque dans notre vieux continent, celui-ci a déjà connu l’un ou l’autre bonus dont nous sommes souvent privés.
Pour cet épisode de One Piece, il a subsisté un doute pendant de nombreuses semaines sur le mode Colisée, dont on ne savait pas s’il serait intégré à nos versions européennes. Namco Bandai a cependant voulu remercier les fans occidentaux d’Eiichiro Oda en intégrant ce fameux mode dans nos versions européennes.
Afin d’éviter d’en dire de trop au niveau du scénario, je vais juste vous expliquer les tenants et aboutissant de ce mode optionnel qui est bien loin d’être un mode accessoire pour passer le temps.
Le duo fraichement formé entre Luffy et Trafalgar Law se voit invité à participer au Colisée, organisé par le Shishibukai Don Quichotte Don Flamenco. La participation du duo n’est pas fortuite et leur but ultime est de mettre fin au règne de ce pirate.
Bien sur, on n’atteint pas le big boss sur un simple claquement de doigts et il faudra faire preuve de patience et d’abnégation pour monter de la ligue la plus basse au sommet de l’échelle et avoir l’opportunité d’un combat singulier face à Don Quichotte.
Afin de monter les échelons du Colisée, le joueur peut choisir entre plusieurs épreuves, le combat de boss, la bataille royale ou des événements spéciaux.
Le plus amusant dans ce mode est la possibilité de jouer avec tous les personnages rencontrés dans l’aventure solo qui sont pour la plupart déblocables au fil de l’avancement ou en réussissant l’une ou l’autre technique particulière. Par exemple, pour débloquer Crocodile, il faudra réaliser plusieurs esquives et parades avec le Shishibukai Hancock.
Le mode Colisée est doté d’une durée de vie assez imposante et permet en plus de gagner plusieurs bonus non négligeables pour l’aventure solo. En gros, ce mode accessoire devient juste indispensable et extrêmement complémentaire. Personnellement je remets un tout grand merci aux développeurs d’avoir pensé aux joueurs européens sur ce coup là !

En conclusion

one-piece-unlimited-world-red-nintendo-3ds-1403880996-088Je ne vais pas le cacher, j’ai particulièrement apprécié cette nouvelle aventure de Mugiwara. J’ai eu l’opportunité de tester le jeu sur ma 3DS XL en version dématérialisée (par ailleurs c’est un peu dommage que le jeu prenne quasiment l’intégralité du stockage de la carte SD de 4Go) mais il faut reconnaitre que jouer à un tel jeu sur la 3DS XL n’est pas désagréable, même si la console montre bien vite ses limites techniques sur les bonnes grosses bastons.
J’ai donc bien envie de me le procurer sur WII U / PS3 pour le tester sur une console de salon.
Toutefois, il ne faut pas oublier que le jeu se réserve en premier lieu aux habitués de la franchise par son scénario puisant dans l’intégralité du manga.
J’allais oublier de parler de la bande son qui reste fidèle à ce que l’on entend habituellement dans les jeux One Piece. Sans être les musiques officielles de la série, les arrangements originaux collent assez bien aux différentes situations. Le doublage est assuré dans sa version originale pour le plus grand bonheur des fans de l’animé ! Le jeu reste donc une bonne surprise et se montre une bonne alternative aux autres jeux inspirés des différents shonen.









Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
One Piece Unlimited World Red, le pirate élastique est de retour ! Lionheart_mike

Conclusion : Ce nouveau volet de la franchise Unlimited permet de se renouveler grâce à plusieurs ajouts intéressants, tels la pèche ou la chasse aux insectes, ou encore tout ce qui tourne autour des « mots ». L’aspect crafting est vraiment bien intégré ! Un tout bon jeu One Piece !

3

Captivant !



Tags: , , , , ,


A propos de l'Auteur

Rédacteur sur Be-Games, 30 ans dont 21 au service du jeu vidéo, fan d'animé et de mangas. Du stick Arcade à la manette, tout est bon pour s'adonner à sa passion.



[fbcomments width="620" scheme="light" linklove="off" count="off" num="5" countmsg="Commentaires"]

Une réponse à One Piece Unlimited World Red, le pirate élastique est de retour !

  1. Gatchan77 says:

    Il a l’air sympa et si je n’avais pas déjà J-Stars Victory VS sur Vita (auquel je n’ai pas encore bcp joué) je l’aurais bien pris. En plus il est cross-savec PS3/Vita. On verra quand il sera en promo …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page ↑