test

Découvertes Army-of-Two-The-Devils-Cartel-700x466

Publié le 1 octobre 2012 par ShortCuT

4

Army of Two : The Devil’s Cartel

Army of Two : The Devil’s Cartel, : c’était la bande annonce choc de la conférence EA.

 Dès le premier jour de la Gamescom,  nous avons eu la possibilité d’assister à une  présentation « Behind closed doors » dans le stand business d’EA .  C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que nous nous y sommes rendus avec Vega pour tester ce titre  prometteur.  Sur place, une équipe sympathique est là pour nous guider, nous obtenons chacun une place avec écran, casque haut de gamme et nous voilà assis côte à côte partis pour une session Coop… le pied !

Impressions techniques 

Le jeu est magnifique. On  retrouve un environnement très riche avec de nombreux effets de lumières, de reflets et des textures soignées. Le jeu tourne sur le moteur 3D Frostbite de Battlefield qui n’a plus rien à prouver. Ca pète dans tous les sens, les décors se détruisent , tout reste fluide… L’ambiance sonore mêlée au rendu graphique nous propulse en immersion totale dans cette jungle mexicaine.

Impressions pad en main  

Pad en main, je retrouve les sensations et reflexes instaurés par Gears of War. Le gameplay efficace des TPS mélangé à l’efficacité de la manette Xbox continue de faire mouche. La coopération est mise en avant et c’est en permanence qu’il faudra aider votre compagnon à grimper sur les murs, se hisser sur une corde ou appréhender des éléments du décors. Il faudra aussi réanimer votre pote s’il meurt, c’est arrivé assez souvent avec Vega qui a tendance à foncer dans le tas un peu sans réfléchir … 🙂

Nous avons pu faire deux niveaux :

– L’un en coopération directe  ou l’on déglingue des mexicains armés jusqu’aux dents

– L’autre ou l’on se sépare afin de se rejoindre en fin de niveau. Le premier joueur s’infiltre dans une zone, tandis que l’autre le couvre en tirant depuis un hélicoptère.

Simple mais incroyablement efficace. Le deuxième stage est digne d’une production hollywoodienne. Il s’achève par une séquence où l’on est suspendu par un bras et on tire avec l’autre sur un hélicoptère agressif. Génial, on se croirait dans « Expandables  contre Rambo».

Le plus de Vega

En toute honnêteté, Army of Two a fait ce que seul Dead Space a pu me faire sur next-gen. La présentation surprise et survatiminée de la conférence EA m’a fait frissonner et m’a secoué. Le lendemain, en temps qu’acteur, j’ai tout simplement pris mon pied. En effet, AOT 3 n’invente rien mais comme disait Lavoisier « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » : Et bien dans ce cas-ci, EA est sur le point de nous servir le meilleur équilibre jamais vu sur next-gen entre les qualités des meilleurs blockbusters. Comme si Gears of War et Cod avait pondu un œuf d’or après une folle nuit d’amour sous extasy ! Affaire à suivre de très près !

Conclusion hâtive et subjective de ShortCuT et Vega

A ce stade, vous l’aurez compris : on a beaucoup apprécié ce titre. Même s’il n’invente rien, il nous propose un divertissement comme on les aime. Le Coop est génial et on aurait pu y jouer toute la journée si l’occasion nous en avait été donnée. Un must have de la ligne EA particulièrement réussie cette année.

La bande annonce de la Gamescom









[forum=http://forum.be-games.be/viewtopic.php?f=72&t=4878]On en parle sur le forum…[/forum]

Share on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on TwitterEmail this to someone

Tags: , , , , , , , ,


A propos de l'Auteur

Rédacteur sur Be-Games.be Fan d'arcade, de retrogaming et de jeux PC. Je joue depuis 25 ans sur toutes les plateformes possibles ! Passe son temps à troller et à faire des jeux de mots pourris. Sega Vaincra car c'est plus fort que toi



[fbcomments width="620" scheme="light" linklove="off" count="off" num="5" countmsg="Commentaires"]

4 réponses à Army of Two : The Devil’s Cartel

  1. Vega says:

    De loin la belle surprise de cette gamescom… Vivement la version finale! Merci à ShortCut pour son rapport enthousiaste!

  2. LordSuprachris says:

    Un jeu que j’attends vraiment avec impatience! J’ai torché 6 ou 7 fois les 2 premiers épisodes, en solo et en Live dans tous les niveaux de difficulté, ce troisième opus ne dérogera certainement pas à la tradition 🙂 J’espère juste un mode de confrontation en ligne un peu moins laggé pour pouvoir vraiment en profiter à 100% 🙂

  3. Pingback: ARMY OF TWO : THE DEVIL’S CARTEL : Le Diable au corps… « BE-Games

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page ↑