Londres est au bord du chaos ! Nous sommes en 2012 et la fin des temps est là… Pour la deuxième fois de l’Histoire, la peste ronge Londres et un voile de mort enveloppe la ville. Big Ben résonne et des centaines, voire des milliers d’hommes surpris par cette épidémie meurent ou, pire encore, sont infectés par une étrange maladie…
Vous respirez. Au moins, vous respirez encore. Mais combien de temps pourrez-vous survivre dans un labyrinthe londonien de rues et de couloirs souterrains, abandonné par le monde extérieur, entouré par les « malades » ? Les vestiges terrifiants d’une humanité ravagée par cette funèbre maladie rôdent… À la recherche de proies… et de chair.

zombiu_logo_final_black-5836600

Voici le pitch d’un des jeux les plus excitants et les plus attendus des débuts de la Wii U. Fraichement rentré de l’évènement post E3 de Nintendo, Be-games a testé la première mouture de ce survival horror et vous livre ses impressions.

zu_e3__screenshot_buckingham_meleeweapon-2935159

Zombi U, c’est beau. Beaucoup plus beau que tout ce que l’on a pu voir sur … Wii. Néanmoins, on a déjà vu ce genre de choses sur PS3 et 360. Ce n’est donc pas ce titre qui fera de la Wii U, une machine de guerre ultra sophistiquée et technologiquement, au sommet de la hiérarchie des grosses bécanes. Comme souvent chez Nintendo, la subtilité du titre est sensée reposer sur le game play et l’ingéniosité du Game Pad, la nouvelle tablette – manette de la « bande à Miyamoto ».

zu_e3_screenshot_doorhacking_wiiutemplate-9574769

Force est d’admettre que ce Game Pad n’est finalement pas au centre du gameplay. Il est sympathique, permet d’accéder à votre sac de survie, le Bug-Out Bag, ou d’afficher une visée infrarouge en observant l’écran TV à travers ce fameux Game Pad. Pour ce qui est de ses autres fonctionnalités, vous avancez ou bougez la tête avec les sticks analogiques et vous utilisez les touches x, y,… de la même façon que dans tout fps digne de ce nom. Finalement, la maniabilité est sensiblement identique à ce que l’on connait déjà.
Le petit “plus” inattendu qui nous a plu réside dans le fait que une fois mort, vous vous réveillerez et incarnerez un personnage entièrement nouveau, un survivant inédit plongé dans la même situation catastrophique. Vous devrez en revanche récupérer votre BOB,désormais revêtu par votre ancien personnage infecté par les zombies. C’est original.

Lire aussi :  Neo Geo X, un beau cadeau pour décembre

zu_e3_screenshot_buckinghamfront_royalguards-8581888

Cette démo nous laisse donc un peu sur notre faim. Les décors sont beaux, les effets de lumières et la tronche patibulaire des zombies sont justes et subtiles. L’ambiance est sombre, comme on aime pour ce genre de titre. Le fait d’accéder à son sac de survie via le Game Pad n’est pas spécialement un plus. Bien sûr, c’est original et fun mais là où son but est de rendre l’expérience de jeu encore plus réaliste, il s’avère que cela fait surtout office de frein à l’immersion. En effet, passer d’un écran à l’autre impose une étape pas toujours confortable. D’une part, il s’agit probablement d’une question d’habitude. D’autre part, ce point devra être peaufiné dans le post-développement. Sans quoi, vous risquez de vous faire dévorer par des zombis effrayants avant d’avoir eu le temps de mettre la main au panier !

zu_e3_screenshot_sonar_wiiutemplate-6912913

Pour conclure, ce Zombi U s’annonce juste bien, là où on aurait voulu du sensationnel. Nous voulions une révolution et finalement, la montagne accouche d’une aventure classique et enrichie de quelques gadgets. Gageons que la version définitive nous apporte joie, surprises et sensations. En attendant, je retourne à Dead Space 2, j’ai encore quelques succès à débloquer…

zu_e3_screenshot_bricklaneday-8785818