Personnellement je n’y croyais plus… Revoir Rayman dans un vrai jeu de plates-formes fait l’effet d’une bombe ! Finis les party-games avec les lapins crétins (qu’on bouffe à toutes les sauces) et bienvenue à toi, Rayman, le vrai ! Le petit personnage créé par Michel Ancel revient à ses origines et ce n’est pas pour nous déplaire, faites gaffe, Rayman Origins débarque !

https://www.be-games.be/blog/wp-content/uploads/2012/01/ray02.jpg

[i] Tout est dans le titre ! [/i]

Rayman est donc de retour ! Et quand tout le monde s’attend à le revoir dans un nouvel opus en 3D, Michel Ancel et son équipe créent l’émerveillement en nous balançant un bon vieux jeu d’action / plates-formes 2D à la sauce rétro, on comprend donc pourquoi celui-ci est sous-titré « Origins ».

Cependant, Origins ne signifie pas qu’on va, à la manière de Batman dans Batman Begins, apprendre comment est né le héros ou quoi que ce soit, mais simplement qu’on renoue avec le genre qui a fait la gloire du personnage.

https://www.be-games.be/blog/wp-content/uploads/2012/01/ray03.jpg

[i]Rooooon zZzzzzZZzZ ![/i]

Mais alors, si on n’apprend rien sur la naissance de l’homme sans bras, quel est donc l’histoire de ce nouveau jeu ? C’est simple, le jeu nous fera vivre une guerre sans merci entre les héros de la Croisée des Rêves et les voisins de la Lande des Esprits Frappés ! Pour une simple et bonne raison qu’on peut voir dans la vidéo d’intro : Rayman et ses amis font beaucoup trop de bruit quand ils ronflent en dormant ! Evidemment on peut trouver que le scénario peut tenir sur un ticket de métro, mais quand on sait que ce prétexte va nous emmener dans une aventure gigantesque à travers 60 niveaux répartis en 10 mondes, on ne peut qu’être impatient d’avoir le pad entre les mains.

https://www.be-games.be/blog/wp-content/uploads/2012/01/ray04.jpg

[i]En tout cas, c’est beau ![/i]

Niveau réalisation, le jeu est tout simplement magnifique ! Les mondes sont sublimes, les environnements fourmillent de détails et semblent réellement vivants. Les dessins sont tellement colorés et les animations tellement bluffantes qu’on a l’impression de jouer à un véritable dessin animé. Les musiques relèvent également du chef d’œuvre, je me surprends encore à les fredonner de temps en temps. Entre les violons, les percussions et les voix aigues des lums qui chantent, les titres utilisés dans le jeu nous font souvent sourire. Je manque réellement de superlatifs pour exprimer tout ce que je ressens…

https://www.be-games.be/blog/wp-content/uploads/2012/01/ray05.jpg

[i]Passe moi la manette ![/i]

En plus de la réalisation incroyable, Rayman Origins nous propose également un gameplay aux petits oignons. Evidemment, la formule habituelle est là (une touche de saut, une touche pour mettre des coups de poings et la possibilité de courir en maintenant une autre touche) mais elle s’améliorera au fil de l’aventure avec de nouveaux pouvoirs quand on libèrera des fées (planer, courir sur les murs, réduction de taille, nager). L’air de rien, la panoplie de mouvements nous sera très utile pour refaire un tour dans les niveaux déjà réussis afin de réunir tous les lums.

https://www.be-games.be/blog/wp-content/uploads/2012/01/ray06.jpg

Oui, car le jeu va nous proposer un réel challenge ! Si au début, on enchaîne les niveaux sans grande difficulté, plus on va progresser et plus le jeu va nous donner du fil à retordre. Puis, même si on progresse rapidement, le véritable challenge est de récupérer 350 lums par niveau pour gagner une coupe, découvrir également les trois cages cachées dans lesquelles sont enfermés des electoons ou encore récupérer les fameuses pièces de la mort, souvent mises à des endroits bien dangereux et difficile d’accès (il faudra cependant veiller à les atteindre sans subir le moindre choc sinon, elle retourneront illico à leur place d’origine). Et si cela ne suffit pas, il y’a également le mode chrono qui va nous obliger à traverser certaines zones du niveau en un temps record pour gagner une médaille… Et je peux vous dire, que ce n’est pas de la tarte !

Lire aussi :  Play Again : Musée pop du jeu vidéo

https://www.be-games.be/blog/wp-content/uploads/2012/01/ray07.jpg

C’est en participant à ce vrai défi qu’on s’aperçoit à quel point le gameplay du titre est vraiment gigantesque. Le level design est juste énorme. Si bien qu’on traverse les épreuves sans que l’intérêt du titre ne s’essouffle, il y a toujours un petit quelque chose pour nous amuser.
En plus de la plate forme, certains niveaux sont même des shoot’em up ! Et c’est à dos de Moskito que vous allez vivre quelques vols mouvementés à la manière d’un bon vieux Parodius… Je suis fan.

https://www.be-games.be/blog/wp-content/uploads/2012/01/ray11.jpg

Il faut également mentionner les poursuites de trésors ! A certains moments, le joueur pourchasse un coffre sur pattes qui galope à tout va, avec en plus un scrolling de l’écran qui file à toute vitesse, il va falloir pas mal d’essais pour venir à bout de ce genre d’épreuves et enfin rattraper ce foutu coffre sans être rattrapé par le scrolling…

https://www.be-games.be/blog/wp-content/uploads/2012/01/ray08.jpg

[i]A plusieurs c’est encore meilleur ![/i]

J’ai cependant gardé le meilleur argument du jeu pour la fin, le mode multi-joueurs ! Rayman Origins est jouable jusqu’à 4 et que dire à part qu’on a de loin, un des meilleurs titre multi du genre. Un autre joueur peut rejoindre la partie à n’importe quel moment et c’est parti pour de la rigolade à tout va… Et vas-y que j’te fous des coups, et vas-y que tu montes sur mes épaules etc. Le fun est bel et bien là et je peux vous dire que traverser le jeu à 4 est un pur moment de bonheur. Une fois un équipier tué, il se transforme en bulle, libre aux autres de le libérer pour qu’il continue la partie ou le laisser planer là pour le ridiculiser un peu plus.

https://www.be-games.be/blog/wp-content/uploads/2012/01/ray09.jpg

[i]Et donc il n’a pas de défaut ce jeu ?[/i]

Rayman Origins n’a pas de réel défaut, mais certains joueurs râleront parce qu’on nous force à collecter tout ce qui est possible et que cela nous oblige à recommencer le même tableau à plusieurs reprises. D’autres personnes viendront nous rappeler que le jeu peut être bouclé en une petite dizaine d’heure mais sachez que si vous voulez vivre Rayman Origins à fond, il vous faudra bien plus de temps que ça. Les parties à plusieurs peuvent parfois ressembler à un vrai foutoir mais on oublie bien vite ceci quand on ne fait que se marrer devant son écran.

https://www.be-games.be/blog/wp-content/uploads/2012/01/ray10.jpg

[i]Conclusion[/i]

Rayman Origins est probablement ce qui se fait de mieux en matière de plates-formes 2D en haute résolution. Le titre d’Ubisoft est une petite merveille vidéoludique à tout point de vue. Michel Ancel a réussi à redorer le blason d’un héros qu’on croyait perdu. Que ce soit dit, messieurs dames, Rayman est bel et bien de retour dans son domaine de prédilection, et cela pour le plus grand plaisir des joueurs ! Un titre à posséder absolument ! (Et si possible dans son édition collector qui contient un art book, un cd des musiques, une chouette boîte en carton en relief).

D’ailleurs vous pouvez aussi jeter un œil au déballage de la version collector sur ps3 ici :
https://www.be-games.be/blog/2011/12/rayman-origins-edition-collector/