Cette semaine, dans Retro Virus, j’ouvre la fenêtre la plus vaniteuse du salon 90’s. Quel retro-gamer digne de ce nom n’a jamais entendu parler de SNK ? Cette maison reine de l’industrie vidéoludique 90’s n’est plus ni moins la noble mère de la NEO GEO AES et ses variantes de salon ou de salles d’arcade.

snkneogeoaes-1140596

Les machines NEO GEO de salon sont différentes pour une simple et bonne raison. Naguère, elle était la seule console qui permettait de jouer aux versions 100 pourcents identiques des jeux arcade de la firme. Le catalogue SNK étant le plus excitant de l’époque, ce ne sont pas les aficionados qui manquaient! Une console AES (sœur du format arcade MVS) ne coûtait pas moins de 400 euros! Pour un jeu, il fallait à nouveau mettre la main au coffre-fort puisque ceux-ci coûtaient au minimum l’équivalent de 2OO euros!

soccerbrawlaes2-305x400-5991829

A ce tarif, les excellentes Megadrive et Super Nintendo raflaient le gros du marché et les possesseurs de la Rolls-Royce des consoles étaient évidemment extrêmement rares! C’est pourquoi, posséder une Neo Geo AES a toujours été un fantasme de connaisseur.

Malheureusement, même si la crise et les années ont eu raison de beaucoup de choses, cette Princesse des salons n’a jamais vu sa cote de popularité diminuer. De fait, sa valeur marchande n’a pas non plus été écrémée. Ses  antécédents classieux et bourgeois expliquent l’engouement inépuisable des joueurs nostalgiques.

lastresort-8098730

Nous y voilà, personnellement, j’ai attendu la bonne occase pour m’offrir une AES depuis plus de 5 ans. En un lustre, j’ai bien du me rendre à l’évidence : le père Noël n’existe guère et les AES ne tombent pas du ciel. Voici donc le bref récit de mes recherches et l’évolution de ma quête. Jusqu’à aujourd’hui, j’ai eu beaucoup de produits SNK dans ma game room mais la console noire matte et ses cartouches encombrantes a toujours été au zénith de mes envies.

En 2007, j’ai tenté d’éponger ma soif avec une Neo-Geo Pocket Color. Alternative onéreuse à la Game Boy et autres Game Gear de l’époque, cette petite console portable propose de nombreux titres SNK. Malheureusement, elle n’offre ni la magie, ni la puissance de la 16 bit. 2 ans plus tard, j’ai pu trouver une Neo-Geo CD. Cette variante plus jeune que l’AES est une solution meilleur-marché, avec des jeux au format cd, eux aussi plus accessibles. Toutefois, les temps d’attente et le concept CD privent l’expérience de sa magie d’antan. En 2010, j’ai touché au rêve absolu : Une borne originale Electrocoin UK, avec un slot 2 MVS. J’ai pu acheter quelques jeux, le format MVS permet lui aussi de diminuer la facture mais rien n’y fait… le coté encombrant de la borne et les soucis techniques improvisés ont eu raison de ma satisfaction.

Lire aussi :  Mini-Dreamcab 1 joueur

bornemvsdoc-225x400-2876749

jeuxneogeocdweb-7415500

 

Aujourd’hui, j’ai décidé de passer le cap! J’ai voulu, j’ai vu et j’ai eu. Une NEO GEO AES, avec les jeux de mon cœur. Évidemment, en quelques années, la cote de celle-ci a encore augmenté et il devient difficile d’en trouver une en dessous de 200 euros avec un jeu et un pad arcade originale. Japon, United Kingdom, USA, Italia, Germany, Nederland, Belgium, … tous les pays y sont passés!
Force est de constater que j’ai fait le BON choix. En effet, après toutes ces alternatives de substitution et les investissements non amortis, le grâle du retro-gamer 90’s est définitivement l’AES. Certes, les jeux sont très onéreux. Les frais de port amputent votre budget d’un bras à chaque transaction. Les cartouches encombrent votre game-room. Néanmoins, le plaisir de jeu et la satisfaction du rêve vidéoludique absolu sont bien présents. De plus, le plaisir de scruter patiemment le web pour collecter les titres les plus emblématiques vous réembarquent dans un périple jouissif.

Bref, un bon conseil : Si vous êtes à la recherche de ce genre de sensations, préparez une tirelire et nourrissez-là jusqu’à ce qu’elle déborde. Evitez les options alternatives et faites-vous plaisir, vous ne le regretterez pas !

lotaesdoc-9270351

 

To be continued… May SNK be with you!