test

PS3 Final-Fantasy-XIII-Lightning-Returns

Publié le 19 mars 2014 par Lionheart_mike

18

Lightning Returns : Final Fantasy XIII, l’épisode de trop ?

C’est en 2010 que la saga Final Fantasy XIII a débarqué sur les consoles HD. En 2012, Square Enix a décidé de renouveler l’idée d’une suite à FF avec le Final Fantasy XIII-2 et nous voilà en 2014 pour l’épisode final de cette trilogie. Retrouvez dans ce test, mon analyse totalement personnelle de cette suite.

Un scénario plutôt intéressant.

snow

Snow est le « méchant » de l’histoire, la quête principale tourne essentiellement autour de lui.

Il y a plus de 500 ans que Ligtning s’est transformée en cristal et que sa sœur, Serah est passée de vie à trépas.
Le monde tel qu’il était connu dans le volet précédent n’existe plus, le Chaos se diffuse partout et la seule solution pour le dieu Bhunivelze est de trouver une héroïne, une personne pour sauver le monde à l’instar de Bruce Willis dans la majorité de ses films.
Qui de mieux que Lightning, la célèbre guerrière de Cocoon pour satisfaire à cette exigence ? Mais tout n’est pas rose et elle n’est pas très favorable à l’idée d’endosser cette nouvelle tâche de boy-scout pour les dieux. Afin de s’assurer de son entière collaboration, la divinité lui promet que sa défunte sœur sera ressuscitée si elle sauve un maximum d’âmes avant que le monde ne soit complétement détruit par l’ultime Armageddon au bout d’une semaine.
Chaque âme sauvée par la libératrice permet de repousser la cruelle échéance, transformées en « radiances » pour faire grandir l’Yggdrasil, un arbre qui peut prolonger le terme jusqu’au dénouement final au bout de 13 jours.

Après une cinématique plutôt pêchue qui explique assez brièvement la présence de Lightning, son combat contre Snow ainsi que l’explication sur sa mission et sa nécessité, on est plongé dans le sujet et on est confronté au fameux gameplay si spécial de ce Lightning Returns : Final Fantasy XIII.

Le temps est compté…

ame_sauvée

Le boulot de la Libératrice, sauvez des âmes !

Le temps est une donnée essentielle pour tout joueur qui souhaite se lancer dans cette suite, car tout le gameplay de Lightning returns se base sur la manière dont le joueur va le gérer.

Ceux qui ont tenté l’expérience des jeux de la saga Dead Rising de Capcom savent à quel point ce type de gameplay peut être contrariant. Mais pour éviter trop de frustration, Square Enix a finalement opté pour un gameplay temporel un peu moins exigeant mais qui reste à mes yeux totalement hors propos dans un Final Fantasy.

Le principal reproche que je peux émettre sur ce gameplay concerne le manque de temps et l’obligation de toujours se demander si on en aura suffisamment pour réaliser l’une ou l’autre mission. En effet, une journée dans le jeu se traduit par une heure de jeu en temps réel et donc le temps imparti passe plutôt vite. On se retrouve vite à court de temps avant d’avoir tenté de comprendre les objectifs des missions, on peste, on tourne en rond et notre si précieux stock fond comme neige au soleil. Et comme dans tout jeu au gameplay temporel, certaines missions « annexes » ne sont disponibles qu’a des moments clés, si on a le malheur de ne pas y penser, on loupe le créneau horaire et on perd le bénéfice de la réussite de cette mission (le plus souvent une âme ou une tenue), le plus rageant c’est que l’objectif est souvent très facile à atteindre. Dans un jeu où la réussite de ces missions « annexes » est primordiale afin de prolonger la durée de vie, ça le fait vraiment moyen.

Outre le fait de devoir toujours être en train de courir dans le jeu, on fait face à un autre problème de taille, un manque flagrant d’indications lors des missions.
J’ai peut être plus trop l’habitude des RPG à l’ancienne mais j’ai fini par apprécier d’être plus ou moins guidé lorsque je débute l’une ou l’autre mission, dans Lightning Returns, c’est une habitude qu’il faut oublier.

reward

Les stats de Lightning évoluent légérement avec la réussite des missions

Tout cela peut sembler assez abstrait pour une personne extérieure, je vais donc illustrer mes propos avec la toute première mission qui suit la scène d’intro entre Lightning et Snow. On arrive donc dans la première cité du jeu, Luxérion, Lightning assiste impuissante au meurtre d’une personne qui lui ressemble trait pour trait. On découvre rapidement que c’est la secte d’Etro qui est derrière ces meurtres. La Libératrice ne peut pas laisser la situation empirer et donc on décide de partir à la recherche des coupables.
Quelques instants plus tard, on découvre qu’ils se réfugient dans une partie éloignée de la cité et que pour les suivre, un code de 4 chiffres est indispensable, tel est la première mission « officielle » de la Libératrice, trouver ce code endéans la journée.

Il va de soi que les codes sont très bien cachés et qu’il va falloir les chercher dans les moindres recoins de cette grande cité (plusieurs zones ne sont accessibles qu’a un moment précis, ce qui gêne encore plus la progression). Cela pourrait se montrer assez facile au premier abord mais c’est sans compter sur la volonté des développeurs de les placer dans des endroits improbables et impossibles à repérer au premier regard. On passe donc plus de temps dans cette mission à faire tourner la caméra à 360° autour de son personnage pour retrouver ces codes. On nous donne comme seule indication de trouver des groupes de PNJ « effrayés », mais cette aide n’est pas suffisamment claire et on tourne en rond en regardant le temps qui s’égrène inévitablement. On a donc 50% de chance d’échouer dans cette première mission et d’être amené à recommencer encore et encore sans certitude de connaitre l’emplacement des chiffres. Car pour couronner le tout, leur emplacement est totalement aléatoire d’une tentative à l’autre, je vous avoue qu’il m’a fallu une patience d’ange (et deux journées de temps de jeu perdues) pour enfin y arriver et continuer ma partie.

On n’évolue pas mais on change de garde robe !

personalize

Tout est personnalisable (jusqu’à la couleur des accessoires)

Il va sans dire que je suis un tout grand amateur de J-RPG et j’ai été assez déstabilisé par un aspect plutôt inédit dans Lightning Returns, l’absence totale de points d’expérience.
Finie la quête d’XP en enchaînant l’un à la suite de l’autre plusieurs adversaires, dans cette suite, l’évolution du personnage est liée à sa garde-robe.
On fait vite le rapprochement entre ces tenues et les jobs habituels des autres Final Fantasy.

Dès le début, on nous confie deux tenues plutôt basiques, l’une de type guerrier bourrin au corps à corps et une autre pour un combat rapide en finesse, on gagne ensuite très vite une tenue de magicienne pour les attaques élémentaires.
Chaque tenue est entièrement personnalisable, tant au niveau de l’équipement ou des actions, mais il n’est pas possible d’en modifier la nature, un guerrier bourrin ne peut pas devenir magicien et vice versa.
Mais il est tout à fait possible d’influencer légèrement certaines caractéristiques avec les divers équipements pour modifier les HP de la tenue ou encore la taille de jauge ATB.

fusion

La fusion, le passage indispensable pour éviter le one shot !

Lors des combats, on choisit à volonté entre les trois tenues équipées par une simple pression des boutons de tranche afin d’être à la hauteur devant chaque adversaire. Outre l’aspect stratégique de ce changement, c’est aussi la seule façon de remonter rapidement la barre ATB pour éviter de devoir subir les foudres des opposants car sans points ATB, Lightning devient un vrai punching ball humain qui va perdre ses HP à une vitesse ahurissante.

Très vite les premières actions deviennent inutiles et il faut passer à la vitesse supérieure en les boostant. Comme il n’y a pas d’XP pour l’héroïne (sauf une évolution légère de stats par la réussite des missions), Square Enix a eu la bonne idée de mettre en place un système de fusion d’actions via plusieurs magasins spécialisés. On est libre de les utiliser ou pas, mais on se rend vite compte que c’est un passage quasi-obligatoire. Cela permet d’obtenir des actions plus puissantes en combinant deux actions « basiques » (par exemple : un feu niv 1 + un feu niv 1 donnent un feu niv1+, etc…). Pour atteindre les actions de niveau 2, il faut passer par « l’élévation » qui consiste en l’utilisation d’une orbe en combinaison avec une fusion pour gagner une attaque bien plus puissante. Cette possibilité est agréable et peut diversifier la manière d’aborder les combats d’une tenue à l’autre.

Des combats pêchus et rythmés…

boss1

Le premier boss sert avant tout de didacticiel et c’est une bonne chose !

A l’instar d’un Kingdom Hearts, le système de combat est vraiment dynamique et en temps réel.
Ce qui peut choquer un habitué des RPG c’est qu’il n’y a pas de zones de combats à proprement parler. Les ennemis déambulent librement dans la cité et les PNJ continuent leur petit bonhomme de chemin en présence des adversaires. Bien-sûr, dès qu’un combat s’enclenche, ils partent se réfugier un peu plus loin.
Il y a deux façons d’aborder un combat, soit on se fait surprendre par l’ennemi ou on fonce volontairement dans la bataille avec un bon coup d’épée bien senti. Dans la première situation, un malus affectera la vie de l’héroïne mais dans la seconde, un malus affectera la vie de l’adversaire.
Le système de combat est vraiment intuitif, une touche pour une action, idéal pour réaliser toutes les actions sans perdre de temps dans des menus complexes.

Malgré un système de combat plutôt simple au premier abord, on découvre qu’ils sont plus profonds qu’ils n’y paraissent. Comme dans chaque RPG, les ennemis sont sensibles à l’un ou l’autre élément et il sera nécessaire d’user et d’abuser de ces faiblesses pour en finir rapidement.
En outre, il est possible de « choquer » les adversaires, en effet, une barre de progression sur chaque ennemi se remplit au fur et à mesure que l’on accomplit certaines actions, pour l’un il faut utiliser la magie « glace » et pour un autre, il faut attaquer à un moment précis, ce qui donne un aspect assez stratégique aux affrontements, cette possibilité se montre quasi indispensable contre les boss du jeu qui sont de vrais sacs à PV.

Une réalisation de haute volée.

graphique

Les cités fourmillent de détails avec des graphismes vraiment superbes !

L’aspect graphique de ce FF 13-3 est vraiment impeccable, on est fasciné par la beauté des  cinématiques (Square Enix est devenu une véritable référence pour ces genre de vidéos), j’ai été littéralement bluffé par la séquence d’intro sur mon bel écran full HD, j’ai eu l’impression de regarder un film tellement certains visages sont réalistes.
Bien-sûr outre ces cinématiques de toute beauté, le jeu se montre tout aussi grandiose dans sa réalisation, les villes fourmillent de détails en tout genre et le jeu est relativement fluide. Mention spéciale lors des combats dans lesquels les effets élémentaires sont vraiment bien rendus, on sentirait presque le froid lors des attaques de glace.
Bien que le travail graphique soit presque parfait, on se rend compte que l’effort a été plutôt mis sur le design des villes car les zones non habitées sont plutôt vides.
Encore une fois, toute la maitrise des équipes musicales de Square Enix plonge le joueur dans l’aventure. La musique des combats est juste parfaite et donne vraiment la pèche et les arrangements reste pour la plupart de bonne facture.
Niveau effets sonores, il y a peut être un petit bémol, la voix de Lightning est juste insupportable à écouter (on a l’impression d’entendre une dépressive au bord du suicide), et pour couronner le tout elle n’arrête jamais de commenter la moindre action par une intervention plutôt inutile qui arrive presque à gâcher la bande sonore des combats. J’ajoute aussi que la voix de Hope est encore plus insupportable au cours des phases d’exploration, la moindre action déclenche une ligne de dialogue qui ne sert absolument à rien (j’exagère un peu mais ça donne parfois un dialogue du genre : regarde cette tour, elle est haute, faut faire attention quand tu grimpes…).

Un jeu difficile mais…

almanach

On accède assez rapidement à un almanach des monstres pour établir une stratégie efficace

Comme je l’indique en préambule, le temps est notre plus grand ennemi dans ce Lighting returns mais en plus, la difficulté est assez mal dosée. Comme il se base sur un monde ouvert, on se retrouve très vite face à des opposants plutôt coriaces, on tombe vite face à des abominations qui culminent dans les 4000 PV et on ne fait que des dégâts minimes par tranche de 100 ou 150 PV (et dans les 300 en cas de « choc ») (par exemple : dès que l’on déchiffre le code, on accède à la partie arrière de Luxérion, et ça commence à devenir la foire si on n’a pas pris le temps de bien préparer son équipement).
C’est pourquoi, il n’est pas étonnant de perdre lors de sa première partie. Dès lors, on a le choix entre charger sa partie ou redémarrer un « new game + » pour arriver à voir la fin du jeu. Ce mode permet de recommencer le scénario au jour 1 en conservant les tenues et actions acquises, l’équipement et quelques items non liés au scénario.
Cela rend le jeu un peu plus facile lors du deuxième passage mais c’est dommage de contraindre le joueur à passer par là pour voir la fin du jeu sans avoir des envies de meurtre.
L’autre solution est de faire le jeu avec un guide sur les genoux, mais si c’est le cas, on s’amusera tout autant en regardant un let’s play sur Internet.









Share on Facebook7Share on Google+0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
Lightning Returns : Final Fantasy XIII, l’épisode de trop ? Lionheart_mike

Mon avis perso

Conclusion : Final Fantasy 13-3 n’est pas un mauvais jeu en soit mais n’est clairement pas un bon Final Fantasy. On peut compter sur une réalisation graphique exemplaire, une ambiance musicale digne des plus grands jeux de Square Enix mais la difficulté irritante, le compte à rebours très serré et le manque de clarté dans les missions rendent le jeu poussif et ennuyant ! Le plus énervant, c’est d’avoir un monde ouvert à explorer mais qu’on n’a pas le temps de fouiller à cause de ce maudit compte à rebours. Je le conseille essentiellement à toute personne qui veut vraiment connaitre le fin mot de la trilogie Final Fantasy 13.

3

Tout juste passable


Note des Be-Gamers: 0 (0 votes)

Tags: , , , ,


A propos de l'Auteur

Rédacteur sur Be-Games, 30 ans dont 21 au service du jeu vidéo, fan d'animé et de mangas. Du stick Arcade à la manette, tout est bon pour s'adonner à sa passion.



[fbcomments width="620" scheme="light" linklove="off" count="off" num="5" countmsg="Commentaires"]

18 réponses à Lightning Returns : Final Fantasy XIII, l’épisode de trop ?

  1. Gatchan77 says:

    Perso je pense plutôt prendre le X / X-2 HD qui a l’air vraiment bien foutu.

  2. Vous êtes sérieux? XD le jeu est juste génial. Au niveau du gameplay on a enfin quelque chose de potable depuis final fantasy 10 (ok j’ai pas aimé le système du 12). Le jeu n’est pas difficile du tout Oo okay y’a un mob ou deux (terraglouton) qui se laisse pas faire, mais en même temps ca a toujours été le cas dans tout les FF. On s’est tous déjà fait exploser par xylomid dans ff10 alors qu’on avait pas sauvegarder par exemple. Si on va aux boss avec pas assez de stats car on a pas complété assez de quêtes c’est normal qu’on se fait défoncé. Au niveau du compte à rebours, j’ai fini le jeu en 43 heures, j’ai fait 90% des quêtes annexes (sans guides) et j’avais limite plus rien à faire quand il me restait 3 jours (sans compter l’ultime jour) le temps est une pression mais je trouve que c’est une excuse utilisé par trop de gens pour plomber le jeu (je vous en veux pas xD) alors que y’a assez de moyen et de temps pour tout faire. Il suffit d’etre organisé dans son « planning de quête ». Au niveau du scénario, j’ai toujours aimé les ff13 (le seul bon point du premier, et un des seuls du deuxième), dans LR le boss de fin est assez dégueulasse, mais la fin est franchement couillu et c’est la première fois qu’on voit ca dans un FF, j’ai adoré. (Attention spoil qui arrive)(!!!!!!!!!!!!!!!!!!SPOIL!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!=>>>>>>>>>>>>>>>briser le 4ème mur<<<<<<<<<<<<<<=!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!SPOIL!!!!!!!!!!!!!!!!!!)
    Et c'est justement les graphismes qui sont le point noir du jeu. Les finitions des décors sont juste dégueulasse comme c'est pas permis, ok lightning est classe, des dizaines de costumes et des cinématiques superbes, mais y'a déconnade quand même. Niveau musique, rien à dire <3. Voilà ma critique de FFLR, un jeu que j'ai adoré. Alors oui "les ff c t mieu avan" mais en même temps SE essaie de trouver une nouvelle formule pour pas sortir la mème chose non stop, parce que les joueurs dirait "c tjr le meme". Y se sont merdé avec FF13 (niveau gameplay surtout) mais l'evolution est là et ils arrivent enfin à offrir un jeu où on joue vraiment et où on est pas coincé dans un couloir, où on y'a des villages, des pnj et des quêtes annexes. Nous joeurs, eternel insatisfait.

    FFLR: 15/20

  3. j’ai joué à la démo et j’ai bien accroché à la manière de faire des combats, plus qu’à FFXIII. Cependant, j’en ai vraiment ral bol de l’univers de FFXIII, je ne l’aime pas du tout, vraiment pas du tout. Trop fermé, trop technologie, trop froid… Mais, j’ai bien compris que les Final Fantasy n’allait plus revenir à un FFXII par exemple, qui même s’il n’est pas mon préféré était un bon compromis d’ambiance, de plaisir de jeux, d’histoire et de style d’environnement.

  4. cyborgjeff says:

    j’ai joué à la démo et j’ai bien accroché à la manière de faire des combats, plus qu’à FFXIII. Cependant, j’en ai vraiment ral bol de l’univers de FFXIII, je ne l’aime pas du tout, vraiment pas du tout. Trop fermé, trop technologie, trop froid… Mais, j’ai bien compris que les Final Fantasy n’allait plus revenir à un FFXII par exemple, qui même s’il n’est pas mon préféré était un bon compromis d’ambiance, de plaisir de jeux, d’histoire et de style d’environnement.

  5. Pingback: Lightning Returns : Final Fantasy XIII, l'&eacu...

  6. Avant tout, je suis un ultra fan de la saga Final Fantasy, c’est peut être à mes yeux, la plus grande série de jeux qui peut exister sur nos consoles.

    Je suis très sérieux dans mon test.

    Je ne critique pas le gameplay du jeu, d’ailleurs, j’ai trouvé le système de combat agréable et très frais par rapport à un vieux tour par tour classique mais ce que je critique c’est cet aspect honteusement brouillon de l’aventure (si tu n’as pas rencontré de soucis dans la première mission avec le code, gloire à toi, car c’est bien un truc qui m’énerve au plus haut point… obliger le joueur a chercher une aiguille dans une botte de foin n’est pas propice à l’amusement…)

    Le gameplay temporel ne va pas du tout à un Final Fantasy c’est juste hors propos avec une aventure grandiose comme on nous propose dans un jeu de ce type.

    Peut être que je suis pas bon à ce FF mais les rencontres aléatoires du tout début peuvent te mettre KO très facilement (si tu ne fait pas attention et si tu maitrise pas bien le contre dynamique) et j’avoue que c’est très mauvais comme invitation à en savoir un peu plus. J’ai trouvé la difficulté mal dosée et peu propice à la découverte…

    Après pour le reste, je n’ai pas non plus casser le jeu pour le plaisir de le casser.
    J’ai toujours apprécier la saga et j’ai trouvé cet épisode bien fade par rapport à ce que peut nous proposer un Final Fantasy 12 (ou encore le tant apprécié FF10)…

  7. héhéhé. Merci de ta réponse. ^^ Non sincèrement j’ai été plutôt à l’aise avec les points que tu penses comme étant des points noirs. Mais à partir de ce moment c’est une question d’affinité avec le joueur. On a tous un nemesis différent dans un jeu. Après, c’est jamais qu’une note parmi tant d’autre. Chacune avec leur façon de voir différente. Je suis d’accord pour dire que le timer est pas quelque chose de type à un final fantasy (je suis un gros fan de la série aussi. A part kingdom hearts y’a aucune série qui me plait autant) mais c’est quelque chose qu’ils ont tenté. A part Majora’s mask, je vois pas d’autre jeu qui ont proposé ca. Et j’aime clairement pas ce système. Mais ca m’a pas empêcher de profiter du jeu, donc pas de problème pour moi. Il fallait oser, après voilà, c’était bien, mais j’espère que ca deviendra pas une mode.

    Je ne critique pas ta façon de côté précisément, c’est juste que beaucoup de sites/gens, juge un système qui fonctionne bien parce que c’est malheureusement pas le genre de la série. (système beaucoup critiquer avant même la sortie du jeu, soit disant pour « la pression que ça apporte »).

    Enfin que soit, dans tout les cas moi j’ai été heureux de le jouer et de voir la fin de la trilogie et une Lightning plus ravissante que jamais. <3

  8. LordSuprachris says:

    Je n’ai jamais vraiment aimé les FF modernes (à part FF9) et ce que tu décris dans ton test ne me donne pas envie de changer d’avis…
    Ce truc de limite temporelle à la Majora’s Mask, rien que de le lire ça me gave déjà ^^

  9. Darkouw says:

    Pour ma part, je contredirais pas mal des points exposé dans la critique. (je respecte hein, attention. Je donne juste mon point de vue).

    Bon déjà, snow, n’est pas le grand méchant.ces juste le personnage le plus touché car copain de serah et beau frère de lightning. Du coup le jeu fais tourner l’histoire un peu à son sens. Bref ça je zap. Pour les codes… Je n’est pas eu de mal à les trouver. Le premier hé l’ai trouvé très facilement car on monte les escaliers et on entend des « ahhh » on se dit « ah ben tiens » et de là des pnj nous guides vers les autres (souvent contre des gils) et y a même la chasseuse de graines qui donne un emplacement gratos. Enfin là, ça dépend peut-être aussi de la façon de réfléchir de chacun (je dit pas que tu es stupide hein :p ).

    Pour les quêtes secondaires, tableau des prières, je n’ai jamais vraiment éprouvé de difficulté, je les trouves même trop dirigiste à comparer des autres. Ils disent clairement ce qu’il faut faire etc… (la preuve… J’ai platiné le jeu sur une semaine de temps… J’ai clairement été déçus la dessus… Car la ou les autres ff m’ont pris du temps et de la recherche… Celui-ci m’as clairement guidé au platine sans que je n’ai rien eu à faire et sans guide. D’ailleurs pour ceux qui veulent je profite pour dire que j’ai moi même écris le guide du jeu sur psthc.)

    Le temps, comme la dit je sais plus qui, pour moi c’est un peu une excuse que les joueurs utilise… J’ai fais ma première partie en normale et je suis arrivé à la fin sans soucis, j’ai même fais les 4 mini donjon de fin pour ultima (par contre ultime dédale et nebula, ng+ en même temps, pour le platine y me fallait quand même faire une ng+ alors j’en ai profité pour faire ces boss… Assez simple en réalité… Comparé à un minotaure de ff8 ou gaia de ff9… J’ai été vachement déçus…)

    Sinon pour « visiter » on a « en gros » 7 jours offerts au début… Suffit de finir le jeu. Et après lancer une ng+ ou les 7 jours ne seront qu’exploration et « profitage ». A condition de ne pas avoir ses beaux moments d’explorations gâcher par la plus grosse bête noir du jeu à mon goût… Les chutes énormes de framerate…

    Sinon pour ma part, je lui donnerais une note de 16/20 mais de 6/20 pour la difficulté (à platiner)

    • Lionheart_mike says:

      Merci pour ton commentaire constructif !

      Je ne vais pas m’étaler plus sur le scénario, je l’ai trouvé intéressant mais sans plus, je laisse libre à chacun de faire sa propre interprétation, mais pour moi, Snow reste le bad guy de cet épisode.

      J’étais persuadé que la quête du code allait surement déchainer les foules, j’ai lu à gauche et à droite des avis totalement différents du mien, peut être que j’ai manqué de chance et que je suis tombé sur une mauvaise configuration pour leur emplacement.

      Comme je le souligne dans le test, je suis peut être rouillé, mais devoir chercher mes objectifs pendant de nombreuses minutes m’énerve au plus haut point et encore j’ai évité de parler de la quête où il faut récupérer un médoc pour le père d’un PNJ (enfin quelque chose dans le genre), habituellement je suis très patient, mais dans ce FF13 LR, c’était de trop…

      Après je ne suis pas un très fan des FF next gen. Le tout dernier FF que j’ai apprécié, c’était le FF12 et encore j’ai pas été ultra convaincu, le FF de mon cœur reste le FF X 😉

      • DarkOuw says:

        Moi justement celui qui m’à le plus déçu c’est le 12 lol. Mais t’inquiète pas, je suis mine de rien d’accord avec ce que tu dit 🙂 (et j’aime beaucoup ton article, et j’aime encore plus les articles qui donne envie de réagir car cela donne plus envie d’y participer, alors que quand il est bien voir parfait, on le lit, mais on ne commente pas spécialement, si ce n’est un « très bon article, merci ». Là, on peut avoir un échange, j’adore ça :p continue à en faire des pareils et tu te feras un grand ami lol)

        • DarkOuw says:

          Mince je l’ai posté trop vite, j’ai oublié d’écrire d’autre truc que j’avais à dire, bref pas grave…

          Pour Snow, je suis d’accord qu’on puisse penser que c’est un bad guy dans le jeu car en soit, on est lancé directement contre lui, la plupart des réflexion dans le jeu (que ça soit durant les cinématiques, les « cinématiques » et les moment « d’exploration », beaucoup de discussion reviennent sur lui, du coup, ça en fait limite le personnage principal du jeu tout en étant celui qui faut absolument allé combattre pour sauver).

          Enfin voilà, sinon pour les signes, normalement (après je n’ai pas de guide) mais il me semble qu’ils sont toujours au même endroit, seul les chiffres change. (Il y en à un dans les entrepôts prés d’une horloge, un prés de la gare de luxerion sud l’autre quasiment au début dans un petit coin qu’on penserait pas spécialement à fouiller et l’autre, le dernier, prés d’un lecteur d’oracle dans les bas-quartier. Tu pourrais me le confirmer ? Car ça voudrait dire qu’ils ont été fourbe sur ce coup lol).

          Après, pour conclure, chacun à ces jeux et modes de jeux de prédilection, tu n’étais peut-être pas fait pour celui-ci ^^

          • Lionheart_mike says:

            Merci, ça fait plaisir d’avoir un lecteur qui réagit de cette manière à l’un de mes articles ! Ravi que celui ci te plaise autant 😉

            Pour les codes, j’ai vraiment eu l’impression qu’ils changeait de place à chaque jour. C’est difficile de le confirmer parce que j’ai tellement galéré pour les trouver que je n’ai aucun souvenirs de leurs emplacements (je me souviens juste d’un caché à l’arrière d’un petit mur sur la place principale, celui que j’ai trouvé totalement par hasard en faisant tourner la caméra dans tous les sens par énervement :-D…)

            Disons le franchement, je suis persuadé que ce jeu peut plaire à pas mal de gens, malheureusement ça n’a pas été mon cas, j’attends encore le FF qui va me sublimer autant que FFX a pu le faire à son époque.

  10. DarkOuw says:

    Salut tout le monde.

    Ben soyons honnête, je pense qu’un FFX on en verra plus. Mais je pense que le FFXV fera fureur. Sa n’aura peut-être pas la même essence que tout les autres FF, mais ca se rapprochera au moins d’un Kingdom Hearts. (c’est toujours bon à prendre, surtout quand on est fan de cette licence comme moi) mais qui sait… Dans le futur peut-être ? P’tête que FFXX sera un tour par tour à la FFX et avant ? (Beau de rêver… Lol)

    Pour revenir LRFFXIII, plaire, il devrait plaire, car il à quand même des bons points positif (enfin que je trouve positif moi en tout cas), comme le système de combat, le monde « ouvert » (mais pas grand… Dommage… Enfin en même temps avec 13 jours de visite, ils auraient fait plus grand sa n’aurait pas été… Mais dit toi que sur ma deuxième partie, je me suis vite aperçus qu’en faite c’était fort petit lol). Y à aussi le bestiaire qui est un peu modifié (on voit du neuf… Les behemoth et tout ça ces bien, mais voir qu’ils ont quand même ajouté des trucs comme les Anubis, les archanges, les seth, ça fait un peu de renouveau, ça fait du bien), l’histoire (moi perso je la trouve sublime meme si un peu caca proute à certains moment genre surtout dans FFXIII ep1). Et surtout, y à de la difficulté contrairement au XIII et XIII-2 (je parle des monstres) car quand tu va en mode difficile, tu vois des monstres qui ont je ne pourrais meme pas te dire le nombre de PV, mais ça devient ahurissant mais addictif à la fois car tu essai de faire au plus vite pour battre un record de temps et d’étoile et le publier pour te « venter » enfin, j’aime bien ce système de partage là aussi ça donne un plus.

    En bref, il à pas mal de points positif même si certains négatifs sont tellement énorme (je vais par exemple parler de la chute de framerate qui est juste par moment abominable, on sent qu’il à un peu terminé à la pisse et ces triste pour le dernier épisode d’une série, je l’ai trouvé moins beau que les 2 premiers).

    Donc voilà pour ma part :p (c’est peut-être partie dans tout les sens, mais je suis pressé je dois partir du coup à certains endroit c’est peut-être un peu brouillon mdr). Bonne journée à tous.

  11. Pingback: CONCOURS : Remportez Lightning Returns : Final Fantasy XIII sur PlayStation 3 » Be-Games

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut de page ↑