Welcome to the Virtua Fighter World…

Les jeux de combat sont à nouveau tendance dans le monde du jeu vidéo, cela ravira les fans de retro-gaming au même titre que les adeptes de Combats 3D ! Les licences à succès colossal telles que Street Fighter, King of Fighters, Tekken ou Mortal Kombat sont très connues du  grand publique mais la référence qui a posé les bases d’un nouveau style de jeu de combat 3D en 1993 et qui en 2011, revendique toujours le statut du jeu le plus technique et profond de réalisme n’est autre que Virtua Fighter.

En effet, Virtua Fighter a été une révolution en son temps ! Sorti en arcade en 1993, œuvre du génialissime Yu Suzuki, il a réinventé un genre, pris des risques et trouvé un publique de puristes pour aller jusqu’à diviser une communauté de fighting-gamer jusque-là dévoués à la noble cause du sacro-saint Street Fighter 2 et ses multiples déclinaisons. Aujourd’hui, dans le paysage Next-Gen, Virtua Fighter 5 trône posément au sommet de la hiérarchie des jeux de combat les plus fins et les plus techniques, sans pour autant faire l’unanimité au sein d’un publique souvent à la recherche de sensations fortes et de visuels explosifs.

Comme dans toute grande histoire, un grand champion n’existe que par la force de ses rivaux, et à cet effet, gardons à l’esprit que Virtua Fighter n’est autre que la réponse à Street Fighter 2 d’une part et le concurrent direct de Tekken dans un 2ème temps ! En effet, Sega ambitionnait de réaliser un jeu innovant, avec un gameplay beaucoup plus simple que Street Fighter 2 (3 boutons au lieu de 6) et un coté technique beaucoup plus réaliste que la concurrence. A cet effet, les techniques et coups de chaque combattant sont directement issus de sports de combat et arts martiaux anciens, modernes, variés et réalistes. En fait, Virtua Fighter propose un nombre absolument incomparable de combinaisons ! On comprendra aisément pourquoi Virtua Fighter est considéré au Japon comme un véritable sport !

Histoire d’une saga de Sega…

Virtua Fighter voit le jour en 1993 sur le système de carte d’arcade Model 1. Le jeu est révolutionnaire, les personnages faits de polygones grossiers sont déroutants mais la possibilité de jouer en 3D et de tourner autour de son adversaire modifie complètement la façon de combattre. Les enchainements et coups de base se conjuguent autour de trois boutons (« A » : Bloquer, « B » : poing, « C », pied) mais les combinaisons possibles sont très importantes. L’animation des personnages est jugée impressionnante et la « SEGA touch » fait le reste… 8 personnages sont proposés ainsi que le boss DURAL.
En salle, Virtua Fighter a un énorme succès et il deviendra un des jeux de lancement de la Sega Saturn, le 22 novembre 1994 au Japon.

Personnellement, au départ rebuté et peureux devant cette révolution visuelle, j’ai été plus flatté par Tekken, la réponse de Namco. Tekken était plus beau, plus lisse et techniquement plus accessible… Ce qui va aussi d’ailleurs conditionné pas mal de choix par la suite entre la Saturn et la PlayStation…

  • Développé par : AM2
  • Edité par : Sega Europe
  • Sortie : 1993-1994
  • Genre : Combat 3D
  • Supports : Arcade Model 1, Sega 32X, Sega Saturn

Virtua Fighter Remix (1995) est un remix sans trop de prétention. Il se contente d’ajouter des textures aux personnages, en réponse à la sortie de Tekken de Namco, qui rend les graphismes  de Virtua Fighter dépassés.
Cette version vaut évidemment la peine d’être testée mais tant qu’à goûter à la genèse de Virtua Fighter, autant le faire dans les conditions de 1994 et se concentrer sur le premier épisode.

  • Développé par : AM2
  • Edité par : Sega Europe
  • Sortie : 1994 (au Japon)
  • Genre : Combat 3D
  • Supports : Arcade, Saturn

virtualfighterremix-300x288-9977756

Virtua Fighter 2 voit le jour en arcade Model 2 en 1994 et affiche une évolution remarquable au niveau des graphismes et du réalisme des combats. Deux nouveaux personnages, Lion Rafale et Shun Di, font leur apparition. La conversion du jeu sur Saturn est très fidèle à l’originale, bien que le jeu présente des décors en 2D contrairement à la version arcade qui propose des décors en 3D. C’est un des rares jeux sur cette console qui présente un affichage en haute résolution et affichant 50/60 images par seconde. Le jeu a également été porté sur Megadrive, mais cette adaptation en 2D n’est qu’un coup d’épée dans l’eau, à des fins purement commerciales.

On tient ici une des plus belles évolutions du jeu, avec une durée de vie déjà énorme ! En effet, maîtriser un personnage à 100 pourcents de ses capacités est déjà un superbe défi… mais les 10, c’est une autre histoire.

  • Développé par : AM2
  • Edité par : Sega Europe
  • Sortie : 1994-1996
  • Genre : Combat 3D
  • Supports : Arcade (1994 au Japon), Saturn (1996), Megadrive (1997)

virtualfighter2-300x288-5926721

Le Virtua Fighter 2 de 1996 est une adaptation de Virtua Fighter 2 en 2D, sortie sur Megadrive.

virtualfighter2megadrive-300x300-1708590

Virtua Fighter Kids (1996) est une variante de Virtua Fighter 2 où les personnages sont déformés en « SD » (« super deformed »).

virtualfighterkids-300x300-3814537

Ces deux épisodes n’ont pas les mêmes prétentions que les précédents, ces opus parallèles sont sympas et défoulants mais considérez-les comme des intermezzos, dans l’attente du plat principal qui s’annonce divin…

Virtua Fighter 3 (1996) a été développé sur Sega Model 3. Il instaure un nouveau système d’esquive avec un quatrième bouton (celui-ci est abandonné dès l’épisode suivant). Les graphismes sont encore plus soignés que dans l’épisode précédent mais à cause de cela, et contrairement aux nombreuses rumeurs et informations officielles de l’époque, le jeu ne voit jamais le jour sur Saturn. Taka-Arashi et Aoi Umenokoji sont les deux petits nouveaux de la compétition.

  • Développé par : AM2
  • Edité par : Sega Europe
  • Sortie : 1996 (en arcade)
  • Genre : Combat 3D
  • Supports : Arcade Model 3, Dreamcast

Virtua Fighter 3 TB (1998) a été développé sur Sega Model 3. En 1999, il est adapté sur la console suivante de Sega, la Dreamcast, (TB signifie: « team battle »). Cet épisode propose un système de tournoi de combats, impliquant plus de deux personnages (mais pas simultanément, comme dans Tekken Tag Tournament).

  • Développé par : AM2
  • Edité par : Sega Europe
  • Sortie : 1998 (arcade) et octobre 1999 (France – Dreamcast)
  • Genre : Combat 3D
  • Supports : Arcade Model 3, Sega Dreamcast

Virtua Fighter 4 (2001) a été développé sur Naomi 2 et a ensuite été adapté en 2002 sur PlayStation 2. Cet épisode est é-no-rme ! En ce qui me concerne, c’est la version qui m’a enfin aidé à passer le cap, à laisser de coté Tekken et Street Fighter pour goûter aux plaisirs de Jacky Bryant !

Lire aussi :  Sega Naomi la Belle

Les graphismes sont dignes de la génération PlayStation 2, les modes de jeux sont absolument addictifs et les techniques de combat sont fascinantes. En effet, en tant que compétiteur de sport de combat depuis 20 ans, je n’avais jamais ressenti un tel challenge sportif dans un jeu de combat.

La collection des orbes, le système de grade (avec l’apogée du titre d « Emperor ») et la technique toujours plus exigeante, VF4 fut une réelle révélation. Lei-Fei et Vanessa Lewis sont les deux nouveaux personnages du tournoi.

  • Développé par : AM2
  • Edité par : Sega Europe
  • Sortie : 2001 (arcade), 2002 (PS2)
  • Genre : Combat 3D
  • Supports : Arcade (GD-Rom, PS2)

Virtua Fighter 4 Evolution a été développé sur Naomi 2. Il sort également sur PlayStation 2 dans un après son cadet. Les graphismes sont remaniés, des bruitages en plus, quelques techniques upgradées et deux nouveaux combattants : Brad Burns et Goh Hinogami, le seul vrai judoka, avec des techniques de projection réalistes, des jeux vidéo. Cet épisode vaut absolument la peine, bien que similaire à VF4, sa sortie a été tout à fait justifiée.

  • Développé par : AM2
  • Edité par : Sega Europe
  • Sortie : 2002 (arcade), 2003 (PS2)
  • Genre : Combat 3D
  • Supports : Arcade (Naomi 2 – GD-Rom) et PS2

Virtua Fighter 4 Final Tuned a été développé sur Naomi 2 et n’est sorti qu’au Japon. Ceci est une version encore améliorée de la série.

Virtua Quest (2004) est un jeu d’action et de plate forme sorti sur GameCube et PlayStation 2. Il a été accueilli de façon mitigée.

Virtua Fighter 5(2006) a été développé sur Lindbergh de SEGA. Il a été adapté en 2007 sur PlayStation 3 et Xbox 360. Il se décline en trois versions A,B et C. Deux personnages sont ajoutés à la liste des combattants, , Eileen et El Blaze.
Pour ma part, Virtua Fighter 5 est le titre qui m’a ouvert les portes de la next-gen. En effet, préalablement sorti avec un statut d’exclsivité sur PlayStation 3, la rumeur a vite courru qu’une version équivalente allait sortir sur Xbox 360 avec comme principal amélioration : Le Online…

Il va sans dire que la possibilité de se frotter au gratin mondial de ce monstre de technique qu’est Virtua Fighter, a été une opportunité jouissive que bon nombre de gamers n’auraient manquée pour rien au monde ! Certains Japonais jusque-là réfractaire à la machine de Microsoft ont explosé leur tirelire pour profiter de cette opportunité de s’exercer en réseau.

Les modes ont été améliorés, le mode entrainement est selon moi moins complet que dans VF4 mais pour le reste, c’est une tuerie ! Attaques au millimètre, philosophie de combat inhérente à chaque personnage, à tel point que l’on peut exceller avec Aoi et s’avérer « archi-nul » avec Akira ! Le système de récompense et le « tuning » de votre personnage est aussi un plus indéniable ! Les meilleurs joueurs exhibent en ligne leur combattant avec une fierté de paon ! De plus, le système de classement en ligne est lui aussi très addictif ! Votre grade s’affiche au dessus du personnage, vos stats également… Le mode en ligne est parfois affecté par un léger lagging mais en général, c’est très bon. Bref, vous l’aurez compris, VF5 est mon jeu favori.

  • Développé par : AM2
  • Edité par : Sega Europe
  • Sortie : 2006 (arcade), 2007 (supports next-gen)
  • Genre : Combat 3D
  • Supports : arcade (Lindbergh), PS3, XBox 360

Virtua Fighter 5 R(2008) a été développé sur SEGA Lindbergh. On y voit le retour de Taka-Arashi ainsi que l’arrivée d’un nouveau combattant du nom de Jean Kujo. Disponible uniquement en arcade, les fans attendent impatiemment une adaptation sur les supports next-gen…

Virtua Fighter 5 Final Showdown est la dernière version à ce jour de la série. Cette version arcade est adulée par les fans mais rares sont les opportunités de s’y essayer dans notre plat pays.

Toutefois, fin août 2011, SEGA a lancé une bombe dans le cœur des afficionados : Une version téléchargeable et autonome de VF5 FS, serait prévue pour l’été 2012  sur PSN et XBLA! Une nouvelle mouture qui propose les options disponibles sur la borne d’arcade. Deux nouveaux personnages, Jean Kujo et l’ancien de VF3 Taka Arashi. 19 combattants au total, un mode online retravaillé sans lagging, le mode solo disponible en salle, de nouveaux items et vêtements,…

Il vous reste donc moins d’un an pour acquérir une version de Virtua Fighter et vous préparer à défier la horde de passionnés acharnés, assoiffés de nouvelles victoires !

  • Développé par : AM2
  • Edité par : Sega Europe
  • Sortie : été 2012
  • Genre : Combat 3D
  • Supports : XBLA, PS3 (déjà dispo en arcade, au Japon)

L’avis Subjectif de M. Vega : Le meilleur jeu de baston, basta !
Vous donner mon avis serait un pléonasme au vu de l’enthousiasme qui caractérise mes lignes précédentes, néanmoins, j’incite vivement les fans de combat et d’arts-martiaux à s’intéresser à cet œuvre. Les techniques de combat, les graphismes, les décors, les personnages, le mode online, tout est bon dans cet exercice mais le pied total consiste à se prendre à un jeu de SEGA, où le savoir-faire se conjugue à tous les temps ! Rares sont les séries qui peuvent se vanter d’un tel niveau d’exigence et de régularité ! Virtua Fighter 5 est un monstre de perfection et on en redemande ! Un jour révolutionnaire, un jour surprenant, un jour mis à rude épreuve par la concurrence et un jour démodé, Virtua Fighter survit, malgré l’évolution et les exigences du secteur.