Et bien voilà, JOYPAD le mag, c’est fini…

Cela faisait 20 ans que Joypad éclairait à sa façon ma façon de voir les jeux vidéo. En octobre 1991, je fréquentais l’école secondaire depuis un mois et l’adolescent naissant que j’étais découvrait un nouveau magazine, avec Streets of Rage en couverture. J’ai directement été séduit par la plume de l’équipe et l’humour présent dans les articles.

Je n’ai pas raté un numéro pendant 4 ans, internet n’existant pas à l’époque, JOYPAD était LA fenêtre ouverte sur l’actu et les news vidéoludiques du monde. Chaque nouvelle Une était mon petit évènement mensuel…

Les tests et évaluations de jeux ne me décevaient jamais, j’avais trouvé dans ce magazine, mon miroir, l’écho parfait de mes sensations.

Récemment, lorsque j’ai repris goût au jeu vidéo (en 2007… et oui, le temps passe), ma référence papier a directement été JOYPAD. Tout avait changé : la plume, le design mais encore une fois, presque 20 ans plus tard, je trouvais dans ce mag’ un esprit qui alimentait parfaitement ma curiosité… JOYPAD, comme moi, avait grandi, mûri et évolué. Il était devenu un magazine beaucoup plus mature, avec des tests plus ciblés et triés, des dossiers plus fournis et profonds, des échanges d »idées et une forme d’intellectualisation du secteur qui faisait du bien.

C’est donc avec nostalgie et un petit coup de blues, que je découvre que mon mag’ de toujours a du cesser son activité ce mois d’août 2011… Chapeau à eux pour leur longévité, leur plume et leurs tentatives d’évolution… et puis surtout, merci à eux pour ces 20 ans de bonheur et de partage.

Bonne retraite à JOYPAD.