Ladies and gentlemen, le Jour J approche… la pub fait mouche à la télévision, le mois de février pointe le bout de son nez, la démo trône sur les bornes du festival du film d’horreur de Gérardmer et surtout, depuis le 17 janvier, la démo est disponible sur le XBL Gold (25 janvier sur le PSN)! Et oui, the Darkness 2 débarque enfin!

Si le jeu ne sera dispo que dans une dizaine de jours, la démo est déjà très intéressante! Elle nous donne une idée plutôt précise de ce à quoi on peut s’attendre… et surtout des changements opérés par rapport au premier épisode de 2007.

thedarkness1-1090936

Pour ceux qui n’ont pas connu l’ainé de la série, The Darkness met en scène Jackie Estacado, jeune homme de 20 ans, habité par la malédiction du Darkness, lui donnant des pouvoirs maléfiques, lesquels lui permettront d’aider sa famille et de se dresser contre la mafia locale… Même si paradoxalement, sa mission première est de se débarrasser de ces pouvoirs diaboliques!

thedarkness2-7544458

Tout d’abord, dès le début de la démo, on se rend compte que les nouveaux développeurs “Digital Extremes” ont opté pour un design beaucoup plus coloré et fidèle au comics originel. En effet, les couleurs chatoyantes remplacent l’esthétique très glauque et claustrophobique de “The Darkness 1″… Question de goût, cette nouvelle identité esthétique semble synchro avec la philosophie revisitée du jeu, plus arcade et plus rapide… On aime ou on n’aime pas…

Lire aussi :  Virtua Fighter Final Showdown sur consoles!

thedarkness3-9710158

En ce qui concerne la prise en main, on se rend vite compte du boulot effectué! Les déplacements sont beaucoup plus fluides, le personnage principal est plus rapide et plus mobile. Ce changement est très vite perçu comme une amélioration substantielle car elle pallie à un réel défaut du précédent opus…

thedarkness4-9916398

Lors de ces quelques minutes de jeu, on ne peut s’empêcher de se laisser immédiatement immerger par l’ambiance si typique de The Darkness. Ce FPS, survival horror, dans un scénario mafia-like, jouissait déjà d’une atmosphère exceptionnelle, où la voix du démon se mêlait aux cris des victimes et aux dialogues entre les différents protagonistes, tous victimes d’un scénario torturé et machiavélique… selon moi, la plus grande qualité de la licence. Le verdict tombera après le 10 février mais les premières impressions laissées par cette démo sont très positives et laissent présager d’une belle expérience de jeu vidéo next gen, avec un script digne des blockbusters américains!

https://www.youtube.com/watch?v=C6WKYAZXlCA