Pour le moment, Sony n’a fait aucune annonce officielle concernant sa nouvelle console. Cependant, un leaker semble détenir de nouvelles informations sur la très attendue PlayStation 5.

Depuis plusieurs mois, le géant japonais rend ses fans de plus en plus impatients. Sony dévoile effectivement les informations sur la PlayStation 5 au compte-gouttes. Néanmoins, on peut excuser le fabricant d’avoir été fortement ralenti dans ses projets par le confinement. On attendrait d’ailleurs de nouveaux dévoilements sur la console au mois d’août. En attendant, un leaker bien connu, du nom d’Iron Man, a révélé la potentielle date de sortie de la PS5 ainsi que son prix estimé en Europe. Info ou intox ? Ça, ce sera à Sony de nous le dire.

PS5 date sortie et prix

Date de sortie et prix de la PS5 : info ou intox ?

Un prix plutôt abordable pour la petite dernière de Sony ?

D’après le leaker très célèbre, la PlayStation 5 devrait sortir le 14 novembre 2020 au Japon. Toutefois, le reste du monde devra attendre six jours pour pouvoir se procurer cette nouvelle console. Quant à son prix, les spéculations depuis quelques mois tournaient autour des 600 ou 700 euros en moyenne. Ses caractéristiques techniques très attrayantes promettaient notamment un tarif assez haut. De son côté, Iron Man nous indique que la PS5 ne couterait que 499 euros dans nos pays européens.

Lire aussi :  La PlayStation 5 promet d’être la console la plus vendue de l’Histoire !

Selon lui, la version digitale de la console, c’est-à-dire sans lecteur de disque, sera disponible à partir de 399 euros seulement. En somme, cela rendrait la PlayStation 5 assez accessible pour la plupart des joueurs. À sa sortie en 2013, la PS4 avait d’ailleurs exactement le même prix. De leur côté, les nouvelles manettes ne seraient pas non plus très chères. Iron Man nous parle d’une soixantaine d’euros pour les DualSense et d’une trentaine d’euros pour leur station de recharge sans fil. Ces informations n’ont évidemment pas été confirmées par Sony. Mais si elles s’avèrent exactes, les détaillants risquent de vendre bien des consoles en fin d’année.