Xbox a annoncé que Halo Infinite ne serait pas disponible à la sortie de la nouvelle console. Le directeur de l’entreprise américaine a donc présenté un long mea culpa aux fans déçus…

Lors de l’émission Animal Talking, Phil Spencer était le grand invité pour parler de la nouvelle Xbox Series X. Néanmoins, le dirigeant de Xbox a décidé de ne pas seulement s’exprimer sur la future console de l’entreprise. Au fil de l’entrevue, il a effectivement présenté ses excuses aux fans de la saga Halo. Plus tôt cette année, Spencer expliquait que le nouvel opus ne sortirait pas en même temps que la Xbox Series X. Évidemment, une telle annonce avait déçu bien des fans dans le monde du jeu vidéo. Mais selon le dirigeant de Xbox, cette décision était la meilleure pour le bien-être de la société.

Halo Infinite retard sortie jeu vidéo

Halo Infinite : report de la sortie

Une plus longue attente pour un meilleur résultat ?

En présentant ses excuses aux fans, Spencer a effectivement précisé que le report de Halo Infinite était « la bonne décision sur le long terme » pour la licence, mais aussi pour Xbox. « C’est décevant pour les joueurs et c’est décevant pour nous. Nous nous réjouissions de l’alignement de Halo Infinite et de la Xbox Series X. Mais en fin de compte, je me dois de prendre les bonnes décisions. Il faut tenir compte de la force de la licence Halo, de la santé et des capacités de l’équipe. En termes de qualité, est-ce que les choses sont en train de prendre la direction que vous souhaitez qu’elles prennent pour le jeu ? » ajoutait-il durant l’émission.

Halo Infinite report sortie jeu vidéo

Le jeu Halo Infinite ne sortira pas en même temps que la Xbox Series X

Selon ses dires, on comprend donc que la sortie de Halo Infinite en même temps que la Xbox Series X aurait été précipitée. En d’autres termes, les fans auraient peut-être eu accès à un nouveau jeu, mais pas nécessairement un jeu de grande qualité. Ainsi, l’attente de ce prochain volet sera sans doute plus bénéfique pour les joueurs. Ce report va ainsi permettre aux développeurs de finir leur projet comme bon leur semble. D’ailleurs, une licence comme Halo ne peut décemment pas offrir un jeu de piètre qualité aux fans. D’autant plus que ceux-ci semblent de plus en plus voués à critiquer ouvertement leurs licences préférées. On a notamment vu que des avis négatifs pouvaient aisément évoluer en véritables menaces avec The Last of Us Partie 2.

Lire aussi :  Victimes de la mode… | Futile Fury - Chapitre Second.