Le 13 août, Apple a décidé de retirer le jeu Fortnite de sa plateforme d’applications. Quelques heures après, Google a pris la même décision avec son PlayStore. Cette fois, c’est Epic Games qui choisit de passer à l’acte.

Tout a commencé au début du mois d’août 2020, quand le jeu Fortnite a proposé une nouvelle option à ses joueurs sur smartphones. Dans le serveur, les utilisateurs pouvaient ainsi choisir de payer leurs achats sans passer par Apple. Ainsi, ils bénéficiaient d’un prix préférentiel de la part d’Epic Games. Par exemple, une extension coutait 7,99 $ avec l’achat direct, contre 9,99 $ via le système d’Apple. Évidemment, cette nouvelle fonctionnalité allait à l’encontre des règles de l’App Store, qui souhaite récupérer 30 % de commissions sur les achats des utilisateurs. Google a alors décidé de retirer, lui aussi, Fortnite de son App Store. Quelques jours plus tard, Epic Games a néanmoins choisi de répliquer…

Fortnite retrait jeu Apple et Google

Retrait du jeu Fortnite par Apple et Google

Une attaque en justice de la part d’Epic Games

En 2017, les studios Epic Games ont choisi de bousculer un peu les règles du jeu vidéo. À la fin du mois de juillet, ils proposaient l’un des tous premiers jeux en ligne entièrement gratuits. Le fameux Fortnite était alors disponible sur la majorité des plateformes, sans nécessiter d’achat de la part des joueurs. Évidemment, ces derniers pouvaient toujours s’offrir de nouvelles armes, accessoires ou tenues grâce à des achats additionnels. Mais le jeu, en lui-même, restait entièrement gratuit. Ainsi, ce jeu de survie dans lequel les adeptes affrontent des utilisateurs du monde entier est vite devenu viral. En quelques mois, c’est près de 150 millions de joueurs qui s’affrontaient dans les différents modes de ce titre décoiffant.

Fortnite réaction Epic Games retrait Google et Apple

Le studio Epic Games attaque à son tour Google et Apple

C’est sans doute la raison pour laquelle les développeurs ont décidé de contrer les fabricants de smartphones. Fortnite a effectivement révolutionné le monde du jeu vidéo, grâce à sa gratuité et son incroyable versatilité. Pour Epic Games, il est donc inconcevable que les joueurs payent plus cher pour des ajouts, sous prétexte qu’ils utilisent un téléphone et non une console. D’ailleurs, le studio explique attaquer Google et Apple en justice pour leur monopole empêchant toute concurrence. Dans un communiqué, le porte-parole d’Epic explique que ces géants du smartphone ont un contrôle monopolistique sur la distribution des applications et les systèmes de paiement au sein de celles-ci.

Lire aussi :  Angry Birds réel en Espagne

Une affaire qui sera donc à suivre dans les semaines à venir.